L'Association

du GERSAR

 

L'Art Rupestre

 

Activités

Actualités

Publications

Liens

Contacts

 

 

  

 

Le  GERSAR a pour  principale vocation d'étudier  et de faire mieux connaître l'Art Rupestre essentiellement en France et plus particulièrement en Île-de-France.

Créée en 1975, l'Association poursuit l'inventaire des sites, propose des visites sur le terrain, des voyages d'études et des expositions.

Elle publie le bulletin ART RUPESTRE et des monographies.

 

 

Les travaux du Gersar

 

Les relevés :

La localisation des gravures dans les cavités naturelles ne facilite pas la production de documents. Au moulage décevant et risqué, on préfère le relevé sur transparent. Photographies et films numériques permettent d'appréhender le caractère tridimensionnel des gravures, indissociables de leur support et de leur site.

La production d'études :

Les éléments répertoriés font l'objet d'études visant à en éclaircir la datation et la signification. La fréquentation continue des abris depuis le Mésolithique fait du corpus bélifontain un cas à part dans l'art rupestre européen : la chronologie des différents styles déroute encore les spécialistes. Quant à l'interprétation des gravures, cet art, essentiellement schématique et géométrique, est loin d'avoir livré tous ses secrets.

La sauvegarde des sites :

Le patrimoine gravé, autrefois menacé dans la région parisienne par l'exploitation des grès, l'est à présent par l'extension des sablières et la fréquentation touristique. Bien que discrètes, la majorité des gravures sont facilement accessibles, donc susceptibles de déprédations et pollutions graphiques. Le classement aux Monuments Historiques de plusieurs abris, la décision vers 1955 d'en murer certains ou le détournement de sentiers de randonnée ne règlent pas le problème de l'entretien et de la protection des sites. La sauvegarde de ce patrimoine dispersé, au caractère vulnérable et irremplaçable par ses graphismes millénaires, passe nécessairement par la sensibilisation du grand public.

La communication :

Pour sensibiliser le public, un sentier pédagogique d'initiation à l'Art Rupestre du massif de Fontainebleau a été créé au Rocher Cailleau sur la commune du Vaudoué en forêt domaniale des Trois Pignons avec la collaboration de l'ONF et du PNR du Gâtinais Français. Des précisions sont données sur la page "Actualités".

A ses adhérents, le GERSAR propose un programme de sorties dominicales pour une découverte in situ du patrimoine régional. Il intervient au sein de la communauté scientifique par ses communications lors des diverses rencontres archéologiques. Enfin, son bulletin de liaison Art Rupestre se fait depuis 1975 l'écho de l'actualité régionale, nationale et internationnale dans ce domaine.

 

    Haut de page