Accueil Instruments Accessoires En pratique Témoignages Commander Support Liens Contacts
La musique instrumentale en toute tranquillité
Actualité Evénements Nouveautés

UTILISATION


Quelles sont les principales qualités des instruments de KELTELEC ?

Ces instruments ont été conçus avant tout pour l'apprentissage avec pour objectif de " coller " au plus près de l’instrument originel. Et ils tiennent leurs promesses :


1. Leurs dimensions, le diamètre des trous, les sensations tactiles, l'ergonomie, le positionnement des doigts par rapport au tuyau mélodique sont ceux de l’instrument acoustique originel.

2. KPipes, KCentre et KVeuze peuvent être tenus en bouche comme un practice chanter traditionnel si tel est votre choix. Il suffit de remplacer le capuchon supérieur par un adaptateur buccal (vendu séparément)

3. Ces instruments jouent juste et ne se dérèglent pas. Les bourdons intégrés sont accordés par construction et restent accordés même lorsque l'on change le pitch.


4. KPipes joue faux… quand vous jouez faux ! Contrairement au practice chanter traditionnel les faux doigtés sont sanctionnés par des décalages de fréquence, comme sur la cornemuse.


5. Sauf cas extrêmes ces instruments ne sont pas sensibles à l'humidité ou à la sécheresse des doigts


6. Tous ces instruments possèdent une entrée permettant de mixer un son externe (baladeur MP3, PC, métronome), très pratique pour répéter avec son groupe tout en étant seul.


7. KPipes, KCentre et KVeuze sont évolutifs grâce à deux adaptateurs vendus séparément. Le premier permet le montage de Kpipes, de Kveuze ou de KCentre sur votre cornemuse, vous permettant ainsi de jouer avec votre cornemuse complète dans votre salon sans gêner le voisinage ou votre famille. Le deuxième est une interface MIDI vous permettant de s'interfacer avec un ordinateur ou un synthétiseur via une liaison USB.


8. Tous ces instruments utilisent une source d'énergie pratique et très bon marché : une simple pile 1,5V qui peut être de type économique.


9. Les commandes sont directes, obtenues par de simples interrupteurs sans besoin de se rappeler d'un mode d'emploi complexe.


10. On me dit souvent que mes instruments sont beaux. C’est vrai. Ils possèdent tous des lignes harmonieuses et équilibrées et ne jurent pas à côté d'un instrument traditionnel. Tout en intégrant une électronique de pointe et en offrant des fonctionnalités évoluées nous restons fidèles à nos traditions.



Pourquoi KPipes ne peut-il pas se tenir en bouche comme un practice chanter traditionnel ?

Initialement, KPipes est plutôt prévu pour se substituer au chanter de cornemuse, donc éloigné de la bouche, ce qui permet de maintenir les doigts perpendiculaires au tuyau mélodique. Cependant, si la relation à la bouche vous est nécessaire, un adaptateur buccal est disponible. Vous retrouverez ainsi la position et les sensations du practice chanter traditionnel.


Peut-on utiliser les instruments de KELTELEC dans les transports, par exemple en avion, et à l'étranger ?

Tous mes instruments sont certifiés CE pour la compatibilité électromagnétique ce qui signifie qu'ils peuvent être utilisés partout où le marquage CE est reconnu, donc en Europe, dans les avions européens et dans certains pays hors UE.  


Des écouteurs sont-ils fournis avec les instruments de KELTELEC ?

Non. Le choix des écouteurs s'avère très personnel. A chacun d'utiliser le modèle et le type qui lui convient le mieux mais prenez un modèle de qualité afin d'éviter les grésillements et les résonances propres au matériel bon marché. Choisissez de préférence un modèle avec réglage de volume intégré, beaucoup plus pratique. Dans la mesure du possible essayez avec un instrument avant d’acheter. Personnellement, j’utilise un casque AKG K430 qui me donne toute satisfaction.


Les instruments de KELTELEC sont-ils fournis avec un étui ou une housse ?

Non. Mes instruments sont livrés emballés dans un papier bulle dans un étui cylindrique en carton fort, ce qui leur garantit une excellente protection antichocs. Certains clients ont personnalisé cet étui pour le transformer en un nid douillet mais vous pouvez plus simplement trouver des housses dans les magasins de musique.


Sur KVeuze et KCentre, comment se fait le passage à l’octave ?

Sur l’instrument acoustique ce passage se fait grâce à une surpression sur la poche, manœuvre impossible ici. Le passage à l’octave est donc géré à l’aide d’un contact supplémentaire situé à proximité immédiate du contact (trou) du pouce gauche. Il suffit de glisser légèrement le pouce gauche pour qu’il touche les deux contacts et l’on passe à l’octave, uniquement pour les notes de la main droite.


Les vibratos et les glissandos sont-ils supportés ?

Contrairement à un instrument acoustique qui peut voir ses trous se boucher ou s’ouvrir progressivement, cette possibilité n’existe pas sur mes instruments dont l’électronique ne voit que les trous bouchés ou ouverts, sans état intermédiaire. Il n’est donc pas possible de faire des glissandos. En revanche les vibratos existent sur KCentre et KVeuze. Il s’agit des vibratos principaux mais ils s’agrémentent de vibratos supplémentaires au gré des évolutions logicielles.


Sur KBomb, à quoi sert l’anche ? Faut-il souffler ?

Sur une bombarde, le travail de l’anche et la maîtrise du souffle sont essentiels au pilotage de l’instrument. KBomb est donc pourvue d’une anche dans laquelle on souffle comme dans une anche de bombarde. Seule différence : l’anche de KBomb ne vibre pas, elle ne sert qu’à amener l’air à un capteur de pression mais elle ne produit aucun son, celui-ci étant généré par l’électronique. Cette absence de vibrations est un peu déroutante au départ, « ça fait drôle ! » est la phrase que j’entends souvent à ce stade, mais on s’y fait très vite


Sur KBomb, qui dit souffle dit humidité, est-ce que ce n’est pas gênant ?

Comme sur tout instrument à vent il est nécessaire de nettoyer régulièrement la partie humide. Celle-ci, sur KBomb, est simplement constituée de l’anche et de la partie supérieure de l’instrument. Il existe deux procédures de nettoyage, l’une, sommaire, qui consiste simplement à souffler dans l’anche et dans l’instrument, l’autre plus complète mais facile à réaliser qui nécessite simplement le démontage de deux vis et le nettoyage de l’intérieur de l’instrument avec un papier absorbant.


Sur KBomb, comment puis-je choisir une anche plus ou moins dure ?

Pas besoin de changer l’anche, l’électronique vient à votre secours. Il est possible de sélectionner électroniquement par action sur les touches cinq niveaux de dureté. Le niveau 1 est très doux et le niveau 5 est dur.

Exactement comme sur une bombarde. Il est nécessaire de souffler pour déclencher le son et d’ajuster la puissance de son souffle pour obtenir une note juste et bien entendu il faut souffler plus fort pour les notes aigües. Au-delà d’un certain seuil on passe à l’octave.