présentation,acceuil

Accueil

Contact

Responsable du Master : Mr DESPRES Olivier - o.despres@unistra.fr
Gestionnaire administrative du Master : Mme LAPP Nicole : n.lapp@unistra.fr                      Tél : 03 68 85 18 89

Pour la première année de Master :
Responsable du Master 1ère année : Mr BERNARD Frédéric - frederic.bernard@unistra.fr
Supervision des stages obligatoires de 1ère année : Mr BIZET Eric - eric.bizet@unistra.fr







Documents administratifs M1 & M2

ENT UdSTous les documents, concernant les stages ou encore les emploi-du-temps, sont disponibles sur la plate-forme Moodle gérée par Mme Lapp. Vous pouvez vous y connecter par votre ENT.

N'oubliez pas de consulter cette plate-forme régulièrement


Le Master de Neuropsychologie Cognitive et Clinique


Le Master de Neuropsychologie Cognitive et Clinique s'inscrit dans le cadre de l'offre de formation de l'Université de Strasbourg. Le diplôme délivré après les deux années de Master permet d'exercer de la profession de psychologue spécialisé en neuropsychologie. Cependant les jeunes diplômés peuvent également choisir à l'issue de leur deuxième année de Master, de poursuivre leurs études universitaires par une thèse. Le Master de Neuropsychologie Cognitive et Clinique présente donc une double finalité, professionnelle et recherche.

Le Master a été initié au cours de l'année universitaire 2005-2006. Jusqu'à ce jour, plus de 120 étudiants ont suivi ou suivent les enseignements du Master 2ème année...

L'université de Strasbourg


L'Université de Strasbourg est née le 1er janvier 2009. Cette université multidisciplinaire résulte de la fusion des trois anciennes universités :
  • université Strasbourg I : université Louis Pasteur
  • université Strasbourg II : Université Marc Bloch
  • université Strasbourg III : université Robert Schuman

La division en trois universités faisait suite aux événements de Mai 68 et l'objectif clairement affiché est d'en faire une université de tout premier plan face à la concurrence internationale. l'Université de Strasbourg réunit en son sein les étudiants, les personnels, les compétences, les formations des universités Louis Pasteur, Marc Bloch et Robert Schuman. Avec ses 42 000 étudiants, ses 3 000 enseignants-chercheurs auxquels s'ajoutent 700 chercheurs de l'Inserm et du CNRS, et ses 2 500 techniciens et administratifs, l'Université de Strasbourg est actuellement la plus grande université de France. Vous trouverez en cliquant sur l'image ci-dessous, le site de cette nouvelle université.


Le site de l'UDS

La faculté de psychologie


La faculté de Psychologie a été construite suite à la guerre de 1870. Le 19 juillet 1870, La France déclare officiellement la guerre à la Prusse. L'Alsace se trouve sur le chemin de la réunification allemande, forgée par Bismarck et Guillaume I. Les troupes de Napoléon III sont très rapidement dépassées. Dès le mois d'août, les Prussiens, sous le commandement du général August von Werder, envahissent l'Alsace et assiègent Strasbourg. La ville est mal préparée et son enceinte fortifiée du XVIIe siècle siècle n'est pas adaptée aux tirs de l'artillerie moderne. Le 28 septembre 1870, après plus d'un mois de bombardements, Strasbourg capitule. L'Alsace-Lorraine est à nouveau rattachée à l'Allemagne, par le traité de Francfort, et Strasbourg devient capitale du Reichsland d'Alsace-Lorraine. Les Strasbourgeois sortent traumatisés de cette guerre, et le rattachement de la ville à l'Allemagne est très mal vécu.
Mais Strasbourg retrouve rapidement la prospérité, grâce notamment à la volonté du gouvernement qui souhaite faire de la ville une vitrine du savoir-faire allemand. Un vaste plan d'urbanisation est mis en place. Celui-ci s'organise selon deux axes, l'avenue de la paix et l'avenue des Vosges, prolongée par l'avenue de la Forêt-Noire. La place impériale (aujourd'hui place de la République) constitue alors le nouveau centre névralgique de la ville, regroupant l'hôtel des postes, le palais impérial, la bibliothèque universitaire et, un peu plus loin, le palais universitaire... le bâtiment de la faculté de psychologie sera construit au cours de ce plan.

Les cours du Master de neuropsychologie sont dispensés dans ce bâtiment historique qui abrite en son sein deux amphithéâtres, des salles de cours et une bibliothèque entièrement dédiée à la psychologie...


Olivier DESPRES : Responsable du Master

Mr Olivier Després est responsable du Master de Neuropsychologie Cognitive Clinique depuis 2013. Maître de Conférence en neuropsychologie depuis septembre 2005, Sa nomination a coïncidé avec la création du Master. Il exerce ses activités de recherche au sein
Laboratoire de Neurosciences Cognitives et Adaptatives (LNCA - UMR 7364 - CNRS/UDS)

Domaines de recherche : perception spatiale, mémoire spatiale, vieillissement normal et pathologique, maladie d'Alzheimer.

Pr Liliann MANNING : Fondatrice du Master


Le Master de Neuropsychologie Cognitive et Clinique a été créé en 2005 par Lilianne Manning (PR1). Elle enseigne la neuropsychologie à Strasbourg, après l'avoir enseignée à Madrid, Londres et ponctuellement à Paris. Elle est rattachée au Laboratoire DE Neuropsychologie cognitive et physiopathologie de la schizophrénie (INSERM - U1114).
Le Pr Manning s'est formée en neuropsychologie cognitive à la Radcliffe Infirmary, Oxford (R-U), auprès du Pr. John C. Marshall et en neuropsychologie clinique, au National Hospital, Londres (R-U), auprès du Pr Elizabeth Warrington.
A son arrivée en France, et, pendant 4 années, elle travaille comme clinicienne dans divers hôpitaux de l'Ile de France dont l'Hôpital Foch, la Pitié-Salpêtrière, etc., tout en continuant sa recherche de cas uniques.
En 1999, le Pr Bruno Will l'accueille dans son laboratoire strasbourgeois et lui offre ainsi l'occasion de mener à bien un double projet : mettre sur pied l'enseignement de la neuropsychologie cognitive à la faculté de Psychologie de l'ULP et créer une équipe du même nom au sein de l'UMR 7521.
Auteur de quatre ouvrages, une vingtaine de chapitres et près de 50 articles dans des revues internationales, Lilianne Manning travaille à présent dans le domaine de la "mémoire autobiographique". Pour cela, elle utilise une double approche neuropsychologique : l'approche clinique (suivi des patients au moyen de tests) et l'approche expérimentale (examen en IRMf des sujets sains).


Objectifs, conditions d'accès, débouchés du Master


Objectifs
Assurer une formation de qualité à la neuro-psychologie
Clinique : apprendre à réaliser des examens neuropsychologiques en profondeur de patients souffrant de lésions cérébrales. Acquérir suffisamment de connaissances théoriques et cliniques et un entraînement clinique le plus complet possible pour pouvoir se prononcer sur le tableau cognitif altéré et proposer des programmes de réhabilitation…
Participer à la recherche en neuro-psychologie.

Conditions d'accès et pré-requis
Admission en Master 1 : niveau équivalent à celui des diplômes permettant une admission de droit.
Admission en Master 2 : accès limité à 15 places. Sélection sur dossier et entretien. Bases d'anglais suffisamment solides nécessaires pour suivre des séminaires proposés dans cette langue.

A noter : Le titre de neuropsychologue exige un parcours en psychologie. Ainsi, un étudiant n'ayant pas de licence en psychologie ne peut obtenir le titre de neuropsychologue à l'issue du Master.
Compétences à acquérir
Compétences théoriques en neuroanatomie, syndromes neurologiques, modèles cognitifs et déficits cognitifs isolés ;
Compétences pratiques des tests neuro-psychologiques et conception de tests à adapter au patient ;
Compétences de la pratique clinique : entretien avec le patient et sa famille, savoir comment évaluer les patients anxieux, souffrant de gênes physiques, connaître les limites de l'examen neuropsychologique, reconnaître la fatigue du patient et savoir la distinguer du manque de motivation, etc…

Débouchés
Examens neuropsychologiques et suivis de patients cérébro-lésés dans les services de « Consultations Mémoire », neurologie, neuro-psychiatrie, gériatrie, centres de réhabilitation des patients traumatisés crâniens, neurologie de l'enfant, neurochirurgie, consultation en ville des neurologues, etc.
Possibilité de poursuivre le Master par une thèse doctorale.


Devenir des étudiants du Master

Cliquez pour agrandir l'imageLe taux de réussite d'obtention du diplôme depuis 2005...

De la création du Master en septembre 2005, jusqu'à juin 2013, 8 promotions ce sont succédées au sein du Master 2 de Neuropsychologie Cognitive Clinique. Au total, 132 étudiants ont suivi cette 2ème année de Master. A ces étudiants s'ajoutent 5 psychologues, qui ont suivi les enseignements du Master mais qui étaient exempts du travail de recherche associé au stage clinique.

Depuis la création du Master en septembre 2005, près de 83% des étudiants ont obtenu leur diplôme de neuropsychologue à l'issue de leur formation en 2ème année du Master de Neuropsychologie cognitive et clinique de l'Université de Strasbourg (Figure 1).

Il est à noter que les échecs d'obtention du diplôme à l'issue de la 2ème année de Master (i.e., 7% des étudiants) relèvent dans la majorité des cas, d'une non validation du mémoire de recherche associé au stage clinique.
Cliquez pour agrandir l'imagePour les étudiants qui n'ont pu obtenir leur diplôme après leur année de Master 2, l'équipe pédagogique a proposé à ces étudiants de présenter un nouveau mémoire de recherche.

Comme le montre la figure 2, la plupart de ces étudiants ont présenté leur nouveau travail l'année suivante.

A noter qu'un seul étudiant n'a souhaité poursuivre son travail après la non validation de son année de Master. C'est le seul abandon constaté depuis la création du Master.
Cliquez pour agrandir l'imageConcernant l'insertion professionnelle des jeunes diplômés du Master (figure 3), nous procédons depuis septembre 2008 a une enquête envoyée par mail à nos étudiants. Le taux de réponse au formulaire envoyé est de 70%.

Grâce aux réponses obtenues, nous avons pu déterminer la situation professionnelle de ces jeunes diplômés un an après l'obtention de leur diplôme. Dans une grande majorité, la plupart d'entre eux exerçaient la profession de neuropsychologue, en CDI ou en CDD. Enfin, il est à souligné que près de 17% de ces diplômés ont poursuivi leur cursus universitaire par une thèse doctorale.


Contact Webmaster :

Si vous souhaitez faire des suggestions concernant ce site ou éventuellement ajouter une rubrique, ou encore rédiger une note, veuillez nous contacter à l'adresse suivante : neuropsycog@numericable.fr



        Nombre de visites du site :

                                 
              depuis le 30/09/2008        

Information sur l'évolution de la législation concernant la gratification des stages

Evolution de la législation concernant l'obligation de gratification des stages
Vous trouverez ci-dessous présentant les points adopté par le sénat concernant la loi précisant l'obligation des gratifications des stages :
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid77354/engagements-sur-la-gratification-des-stages-des-etudiants-en-travail-social.html

En résumant les points principaux, nous pouvons retenir que l'obligation est étendue à l'ensemble des lieux de formation (hôpitaux inclus), dès que la période de stage atteint 2 mois et pour une somme de 523,26 Euros (et non plus 436,05 Euros).



Période légale pour un stage de Master 1 ou de Master 2

Information importante
Un stage effectué en Master 1 ou en Master 2, qu'il soit obligatoire (projet tueuré en M1 ou stage de 500h en M2) ou à l'initiative de l'étudiant, ne peut dépasser une période de 6 mois  légalement pour un même lieu de stage.
Le stage peut cependant être fractionné sur l'année universitaire, mais les périodes cumulées ne peuvent être supérieures à 6 mois. De plus, entre deux périodes de stages, une période égale au moins à un tiers de la durée du stage précédent doit être respectée.

Exemple :
Un étudiant souhaite réaliser un stage dans un même établissement sur une grande période de l'année universitaire : d'octobre à juin. Il ne peut effectuer une convention unique, la période étant supérieure à 6 mois (dans cet exemple, le stage s'effectuerait sur 8 mois). L'étudiant a cependant la possibilité de fractionner ce stage, il choisit 3 périodes :

  • du 7 octobre au 6 décembre : ce stage couvre 9 semaines. L'étudiant souhaite initier un second stage sur ce même lieu de stage par la suite. Il ne pourra débuter ce second stage qu'après délai au moins égal à un tiers au premier stage, soit 3 semaines dans notre exemple. Ce second stage ne pourra débuter qu'à partir de la semaine du 30 décembre.

  • du 3 février au 14 mars : ce stage couvre 6 semaines. Un troisième stage est prévu dans ce même établissement. Il ne pourra débuter que 2 semaines après la fin de ce second stage , c'est-à-dire au 31 mars au plus tôt, en raison de la règle de l'intervalle d'un tiers.

  • du 14 avril au 6 juin : ce stage couvre 8 semaines. Au total l'étudiant aura effectuer 3 stages dans un même établissement d'octobre à juin. Ce stage a inclus 23 semaines, ce qui est inférieur à 6 mois au total.


M2 NCC Strasbourg Webmaster : Olivier Després - lundi 20 octobre 2014