Monologue pour un acteur et une porte, créé au théâtre du peuple ( Bussang ) en juillet 2006

Spectacle mosaïque pour 4 acteurs, à partir d’une réflexion sur le retable de grünewald, le saisissement dans l’art, et les liens qui unissent le christ et le  clown

Spectacle de rue, sous formes d’intermèdes délirants joués sur un podium mobile de 2m x 1m fendant la foule. Chaque intermède est un monde en soi, tantôt gagesque et tnatôt onirique...

Première traduction française d’un conte russe inédit de Schwartz, qui est un grand clasique en russie. 10 comédiens, un décor de 8 m de haut offrant de multiples transformations, pour un univers de magiciens, d’ours et de princesses

Dans une boîte à jouer de 10m x 10m, entièrement autonome, installable n'importe où en une journée, sont réunis une centaine de spectateurs et trois comédiens. Pendant une heure et demi, deux hommes joueront deux bonnes qui luttent par le jeu pour ne pas mourir étouffées.

3 vieux clowns felliniens tentent de représenter un spectacle qu’ils auraient joué, autrefois, … Devant les spectateurs ils s’échinent à réinventer une gloire passée, mais se perdent et finissent par sortir en invectivant le public…

La Compagnie Octavio

solo d'après

"Une femme seule" de Dario Fo et Franca Ramé
Un projet de et avec Sophie Cusset

Cabaret de crise

Les numéros fétiches de la compagnie re-mis en scène… avec un invité musical différent chaque soir

Création collective proposée par

 

LE CHEPTEL ALEÏKOUM

LES OCTAVIO

LES POSSEDES

 

Créé au Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher de Bussang

le 1er août 2008 suivi de 17 représentations

 

Représentations 2009:

Reprise à Paris à la Gr ande Halle de la Villette du 9 au 27 juin 2009

LES POSSEDES

Création / en collaboration avec Eugène Durif

Spectacle mosaïque sur le travail, mêlant textes, chorégraphies, chants, films,

Création  Clownesque sur l’adolescence

« Bang-Bang », exploration avec trois femmes de l’univers de la féminité, de l’adolescence, de l’identité sexuelle, de la transformation des corps, de la naissance du désir… Avec la naïveté et la folie des clowns