Retour à la page précédente       Retour page d'accueil

 

Classic Channel Regatta 2013.

Samedi6 et dimanche 7 juin, courses côtières devant Dartmouth.

Beau soleil, petit vent, paysage splendide : Les 2 premiers jours de régate ont été fantastiques pour le tourisme, mais longues et laborieuses sur l'eau.
Sur les 2 courses les Aphrodites pourtant à l'aise dans le petit temps n'ont pu en finir qu'une et Avrio est devant Vert-Galant.
Il semble bien qu'Avrio soit plus rapide que Vert-Galant au louvoyage.

classic_channel_2.jpg
Il y avait du vent au départ. Avrio coque bleu et tribord amures est devant Vert-Galant babord. Les Aphrodites portent un "IOI" dans la GV.

 

Traversée Dartmouth - Paimpol, lundi 8 et mardi 9.

Départ lundi vers 15h30. Il n'y a pratiquement pas de vent et on envoie le spi au son du canon, à l'écart du gros de la flotte.
Les lourds vieux gréements sont incontrolables par ce temps et le jury les autorise à franchir et dégager la ligne de départ au moteur.
En milieu d'après-midi nous sommes 4 bateaux seuls en mer, dont les deux Aphrodites. Le reste de la flotte ne semble pas avoir décollé de la côte Anglaise.
En fin d'après midi le vent commence à refuser et nous remplaçons le grand spi par le spi de largue. Bien vu : Nous déposons Avrio qui aura un bon 1/2 mile de retard à la tombée de la nuit.
Pendant la nuit le vent monte, la mer se creuse , Avrio revient lentement et le bateau est dur à tenir.
C'est quand la nuit est bien noire que le bateau part sauvagement au lof : on rentre le spi dont une partie tombe à l'eau car j'ai donné de la drisse trop rapidement, mais à deux on rentre rapidement le chalut à bord.
Bien sur Avrio est passé devant, mais 10 minutes plus tard on entend le fracas de leur spi qui fasseille : Ils viennent de faire comme nous , et on repasse devant.
Le vent est maintenant de NE, on marche au travers à 7 noeuds et Avrio n'est visible derrière que par moments. Il aura disparu de notre horizon au lever du jour.
Enfin Men-March est passé et la mer est conforme à la légende : Odieuse!
Comme la mer est très agitée et que le vent est redevenu raisonnable, je préfère envoyer le petit spi de travers car il est plus stable que le grand dans ces conditions et on risque moins de le déchirer en dénouant les coquetier car il est plus épais.

Le spi d'Avrio apparait enfin à l'horizon, alors que la bouée de Men-March est à peine encore visible.
En approchant de Paimpol le vent tombe et Avrio revient rapidement avant de rattraper lui aussi la molle qui nous tient dans ses bras. Nous avançons doucement et restons devant Avrio avec une avance confortable jusqu'à l'arrivée.
Vert-Galant termine second de toute la flotte en temps réel, derrière un très beau Swan.
Entrée à Paimpol à l'écluse du matin.

classic_channel_3.jpg
Arrivée de Vert-Galant à Paimpol. La GV est bordée au vent arrière pour que le spi soit plus stable dans le clapot.

 

Régates autour de l'île de Bréhat, jeudi 11.

Rien que du beau temps, avec un vent de NE soutenu, F5 par moments: nous partons avec le foc No 2.
Pour la première course, le départ est du côté de la Jument et l'arrivée à la Vieille de logivy en laissant Bréhat à babord.
Dans le bord de spi, en remontant le Trieux vers la Vieille de Loguivy, un très beau grand Classique a démâté, sans mal pour l'équipage, mais quel dommage !
Pendant cette régate Avrio sera devant nous du début à la fin.

On trouve un mouillage paisible et magnifique dans le le sud Kerpont pour le pic-nic.

Vers 15h00, départ de la course retour, en face de la chambre, vers Paimpol en laissant la vieille de Loguivy et Bréhat à tribord.
Avrio qui était au mouillage du côté du trou de souris prendra le départ avec un gros retard car il a du chercher un passage avec assez d'eau pour sortir de son mouillage.

Chose rarement vue : Un Anglais a essayé de trousser la Vieille de Loguivy. Il était échoué contre poussé par le courant et il a mis quelque temps à se dégager.

Autre passage amusant : le contournement du Petit Pen Azen. Il faut lui laisser un large tour et surtout ne pas faire une route directe sur la bouée de la Roche Guanine.
C'est toujours difficile en régate de donner du tour aux obstacles, mais il faut être prudent si il y a moins de 6m de hauteur de marée. En plus dans ce coin la mer est toujours ignoble et effrayante.

classic_channel_5.jpg
Vert-Galant dans le Ferlas, après la course du matin. On aperçoit la Vieille de Logivy à gauche de la photo
On tourne en rond pour voir où la flotte compte aller mouiller pour le casse-croute.

 

classic_channel_6.jpg
Vert-Galant à Paimpol : On range et on fait sécher. Avrio est juste devant.

 

classic_channel_7.jpg
Classiques à Paimpol.

 

classic_channel_8.jpg
Classiques à Paimpol.

 

classic_channel_9.jpg Les équipages de Avrio et de Vert-Galant à Paimpol.

 

Course Paimpol - St Peter Port, vendredi 12.

Départ le vendredi 12 juillet vers 11h avec un bon vent de NE force 4.
La flotte se divise en 2 clans ceux qui partent pour passer l'est des Roches Douvres et ceux qui visent le côté ouest.
Comme le jusant doit commencer bientôt je décide de passer par l'ouest.
Une fois à Men March nous tirerons un long bord tribord amures vers le nord, jusqu'à largement dépasser les Roches Douvres pour finir au louvoyage avec le flot.
Mais au nord des Roche Douvres le vent monte brutalement, nous obligeant à prendre un ris puis deux pendant un peu plus d'une heure.
En fin d'après-midi le vent baisse puis disparait alors que le jour tombe et que nous arrivons à la Pte St Martin.
Nous finirons dans le noir à 1 noeud ce qui nous laissera le temps de trouver la bouée d'extrémité de ligne d'arrivée à environ 200m à l'est du chateau.
Mais c'était facile car la bouée était signalée par l'éclairage de la barque de pêche amarrée dessus !

Renseignement pris notre adversaire favori, Avrio, est arrivé deux heures avant nous ! Il doit y avoir un truc.

Analyse de la course sur Navig, mon simulateur.

C'est un programme en java qui cherche le cap à tenir pour aller d'un point A à un Point B en fonction des courants, du vent et des polaires du bateau

Hypothèses de simulation:
Vent de NE (du 45°) 14 noeuds constant en force et direction.
Courant calculé pour chaque instant et chaque position d'après les cartes de courant du SHOM.
Vitesse du bateau selon les polaires de l'Aphrodite 101.
Départ devant Paimpol le vendredi12 juillet à 11h (TU+2).
Arrivée à la Pointe St Martin de Guernesey.

Comme c'est un parcours au louvoyage on va tester 3 routes :
- Une route centrale par petits bords de durée constante.
- Une route en 2 bords par la gauche, premier bord tribord amures jusqu'à la layline.
- Une route en 2 bords par la droite, premier bord babord amures jusqu'à la layline.

 

Simulation de route au louvoyage par petits bords à cap résultant constant
capture_ecran4.png
les durée des bords tirés babord et tribord sont petites et dans un rapport constant.
C'est la route moyenne en ligne droite sur l'eau, la plus courte si il n'y a pas de trop grandes différences de courant d'un endroit à l'autre

 

Durée du parcours = 9h53
bord tribord amures cap au 358°
bord babord amures cap au 92°
Durée des bords : Tribord / Babord = 1.46

Dans la pratique on pourrait faire tribord pendant 1h et babord pendant 41 minutes jusqu'à l'arrivée, en faisant les détours nécessaires pour éviter les terres.

 

Simulation de route au louvoyage en 2 bords, par la gauche, premier bord tribord amures.
capture_ecran5.png

 

 

Durée de parcours = 10h56
Premier bord tribord amures au 358° pendant 6h58.
Second bord babord amures au 92° pendant 3h58.

 

Simulation de route au louvoyage en 2 bords, par la droite, premier bord babord amures.
capture_ecran6.png

 

 

Durée de parcours = 9h30.
Premier bord babord amures au 92° pendant 3h34.
Second bord tribord amures au 358° pendant 5h56

 

 

Conclusion de la simulation.
Pour aller de Paimpol à St Peter Port au louvoyage par vent de NE, en partant de Paimpol aux alentours de la pleine mer il faut tirer le premier bord babord amures vers l'ouest au moins jusqu'au milieu de la baie de St Brieux avant de virer de bord vers Guernesey.
Bien que cela ne saute pas aux yeux sur les cartes, les courants sont plus favorables l'est des Roches Douvres qu'à leur nord-ouest.

Samedi 13 Juillet : course autour de Sercq.

Annulée faute de vent.

Conclusion.

Une très belle manifestation.
Dans des endroits superbes : la rivière Dart, Dartmouth, Paimpol, Bréhat, St Peter, Sercq.
Des grandes courses : Dartmouth - Paimpol (~100 miles), Paimpol (~40 milles).
Des côtiers : Devant Dartmouth.
Des cotiers dans les cailloux : tour de Bréhat, tour de Sercq.
Pas de parcours banane !
Des belles réceptions à Dartmouth, à Paimpol et à St Peter Port.
Une très bonne ambiance.
Un très beau spectacle que tous ces classiques sur l'eau.
La prochaine édition aura lieu du 11 au 18 juillet 2015. Pensez y si votre bateau est jaugé classique.

 

Retour à la page précédente      Retour page d'accueil
Mise à jour le 18 avril 2014