Retour à la page précédente       Retour page d'accueil

 

Normandie Solo 2013.

Cette semaine de régates a commencé par un coup de vent. Toutes les régates du dimanche 23 juin ont été annulées, et le départ de la "course de nuit" Le Havre - St Vaast a été reporté au lendemain.
Le lundi réveil à l'aube, ciel maussade avec encore assez de vent pour prendre un ris et ranger les génois.
Le vent est d'WNW, ce qui promet un long bord vers Port en Bessin avant de louvoyer jusqu'à St Vaast où le comité nous enverra faire un tour vers les îles St Marcouf en attendant l'ouverture des portes.
Vert-Galant terminera 4ème de cette course. L'Aphrodite marche bien au près dans la brise et au portant par petit temps.

Peu après le départ. Vert-Galant au premier plan à droite. Le cap de la Hève à l'horizon. Photo SNPH

 

Mardi, Grand Prix Gosselin.
On sort à l'ouverture des portes et on rentre avant la fermeture après en petit tour du coté des St Marcouf.
Cette fois Vert-Galant termine dans le milieu du peloton.

Grand Prix Gosselin : Arrivée à Bout du Roc. Vert-Galant devant le Sun Fast 32 "Bien-être". Photo SNPH

 

Mercredi, 3ème course St Vaast-Courseulles
Je n'ai pas de souvenir de cette course, sauf bien entendu la difficulté à trouver une place dans ce port très encombré, et l'accueil toujours exceptionnel à la Société des Régates de Courseulles.

Vert-Galant affale son spi pour passer Ouest St Marcouf. Photo SNPH

 

Jeudi Course 4 : Courseulles-Le Havre
Pas de souvenir particulier.
Vert-Galant termine 5 ème.

 

Vendredi course 5 : Le Havre-Deauville.
Ce fut une course de petit temps qu'il a fallu raccourcir car le chenal d'accès au port et le bassin des Yachts sont si envasés qu'ils ne sont franchissables que juste autour de la marée haute.
De nombreux concurrents ont été obligés de se dérouter à Port Deauville.
Vert-Galant termine 7 ème.

 

Samedi 29 juin course Deauville-Le Havre.
Une course de petit temps, avec un fort clapot résiduel et un long bord de louvoyage vers "HP" suivi d'une arrivée vers LH11.
Le bord de louvoyage a été très éprouvant, on ne sait comment régler le bateau pour le faire avancer et il faut moins serrer le vent qu'habituellement : C'est une allure désespérante mais Vert-Galant se débrouille alors que des concurrents habituellement brillants sont à la peine.
Vert-Galant termine 7ème.

 

Au général Vert-Galant termine 5ème derrière 4 féroces : Paddy, Morvrac'h, Wappy et Deliss.
Pas mal pour un skipper de 73 ans !

 

Retour à la page précédente      Retour page d'accueil
Mise à jour le 8 avril 2014