Retour à la page précédente           Retour page d'accueil

L'Aphrodite 101 et la jauge HN Osiris

1 - La jauge HN

Dès qu'une nouvelle série de bateau apparait la FFV lui attribue un handicap HN (Handicap National).
L'Aphrodite 101 y apparait dans le groupe 21, qui devient en pratique 20.5 à cause de l'hélice.
A ce groupe 20.5 correspond un handicap de 0.8415, ce qui signifie : Temps_compensé = Temps_réel x 0.8415.
Ce handicap s'applique à tous les bateaux de la série conformes au modèle original qui a été utilisée pour calculer le handicap HN.
Je ne sais pas comment ce handicap est calculé, mais c'est probablement très proche de la jauge ORC.

Le handicap HN peut évoluer au fil du temps en fonction des résultats obtenus en régate.
Si plusieurs bateaux d'une série finissent toutes les régates en tête il est probable que le handicap de la série sera augmenté l'année suivante.

2 - HN-Osiris

Pour les bateaux qui ne sont pas, ou ne sont plus conforme au modèle original, la FFV utilise la méthode Osiris qui permet de déduire un handicap HN à partir d'un handicap ORC.
Le handicap ORC est calculé à partir des dimensions du bateau (et des voiles). Il est payant et est attribué à chaque bateau individuellement.

3 - Le cas de l'Aphrodite 101.

Les Aphrodite 101 construits par Bianca dans les années 1970-1980 n'étaient pas destinés à porter un génois à recouvrement. Ils ne comportent pas l'accastillage nécessaire (pas de rail d'écoute), le haubanage et les filières sont dans le chemin et les poulies d'écoute frappées sur le rail de fargues sont trop près et trop hautes par rapport aux winches.
De plus l'Aphrodite 101 Class rules (Club 101 Denmark) indique clairement que la bordure des voiles d'avant ne doit pas dépasser 3.55m, dimension maximum compatible avec la position du rail de foc auto-vireur.
Malgré tous ces éléments l'importateur de l'époque à fait homologuer l'Aphrodite 101 par la FFV avec un génois de LPG = 5.40m !!
La FFV a donc classé l'Aphrodite 101 dans le groupe HN 21 où il est largement distancé par par les First 31.7 et autres Sun Fast 22.

L'Aphrodite 101 n'est compétitif avec son génois que par très petit temps, disons en dessous de F3, à partir de là le bateau se vautre.
En pratique il y a toujours trop de vent pour utiliser le génois au louvoyage en régate, tout du moins dans la Manche et l'Atlantique.
Comme la jauge IRC ne connait pas les classes (chaque bateau est jaugé individuellement) quelques Aphrodites 101 ont été jaugés sans le Génois.
En IRC les First 31.7 nous rendent 1'10'' par heure avec génois et 2'30" sans génois, environ 360m.
Comme de toute façon on n'utilise pas le génois il est logique de courir avec le rating "sans génois" qui permet de se placer dans le troupeau des 31.7, voire devant pour les meilleurs Aphrodites 101 comme Vim.

Le Club 101 France a demandé à la FFV d'attribuer à l'Aphrodite 101 un handicap HN plus favorable que le groupe 21 (20.5 avec l'hélice) pour tenir compte du fait que la voilure standard ne comporte pas de génois mais uniquement le foc Solent autovireur défini par la jauge 101.
La FFV a toujours refusé en donnant plusieurs raisons :
-> Il faut que tous les propriétaires soient d'accord.
-> Le Club 101 France, qui fait la demande, devrait être une classe, ce qui implique d'organiser au moins un critérium par an avec au moins 5 bateaux.
-> Il ne peut y avoir deux handicap HN pour une seule série de bateaux.

En 2008 la FFV a mis en place "Osiris" et quelques Aphrodites 101 ont profité de l'occasion pour se faire établir un certificat HN "Sans Génois".
Nous avons obtenus le groupe 18.5 (de 18.1 à 18.7) ce qui nous donnait un avantage de 1'20" par heure sur le First 31.7
C'est moitié moins qu'en IRC mais c'est encore intéressant : Après 4 heures de régate on est devant les First 31.7 si on termine moins de 5'40" derrière, soit un peu plus de 800m à 5 noeuds.

En 2011 Les jauges IRC et ORC ont un peu évolué et nos handicaps ont évolué dans un sens défavorable.
Notre handicap IRC est passé de environ 0.915 à 0.925, ce qui ne donne plus qu'un avantage de 1'50" par heure sur le First 31.7.
Notre groupe HN est passé d'environ 18.5 à 19.5, ce qui ne nous donne plus qu'un avantage de 40" par heure sur le first 31.7.

4 - Demande de certificat "Osiris".

Il faut passer par un responsable régional de la FFV.
Il vaut mieux prendre contact par email avec votre responsable pour se mettre d'accord sur la marche à suivre, par email, par courrier, paiement..
Voilà la liste des Responsables Régionaux.

Il faut ensuite remplir un formulaire de demande de certificat de jauge ORC-Club qui se trouve ici
Pour les mesures de la coque vous pouvez utiliser comme source de données le certificat du Vert-Galant (spi symétrique et pont Treadmaster) ou celui de Fantasme (spi assymétrique et pont en teck).
Il faut quand même vérifier la longueur de la bôme et du tangon.
Pour le déplacement donner celui du Vert-Galant si pont Treadmaster ou celui de Fantasme si pont en teck et indiquer la source de la mesure, par exemple Certificat ORC 2011 du Vert-Galant.
Sans bout-dehors la dimension TPJ à déclarer est 4,372 (J + SFJ).

Pour la mesure des voiles on peut le faire à la maison si on a un garage, un salon ou un jardin assez grand. On peut aussi demander à son voilier de le faire.
Il y a un manuel FFV qui explique comment mesurer les voiles.
Attention, la position des points de mesure 1/2, 1/4, 1/8 se détermine sur la chute en pliant la voile, et on mesure ensuite la longueur de la perpendiculaire de ce point sur le guindant. pour bien faire il faut être deux.

Normalement comme la source du formulaire est un document .pdf , il faut l'imprimer pour le remplir et l'envoyer au responsable régional avec le chèque correspondant.

5 - Et Maintenant

En IRC l'Aphrodite 101 est plutôt favorisé par son rating, même si cet avantage s'érode légèrement (1'50" par heure contre l' First 31.7 en 2011).
On arrive à figurer très honorablement dans les courses assez longues, et même très honorablement si le temps est favorable (petit temps au portant).
Mais avec les performances des bateaux actuels nous sommes toujours en queue de peloton en temps réel, ce qui est agaçant.
Encore plus agaçant comme nous allons moins vite et un peu moins près du vent que la concurrence, nous sommes obligés de prendre des départs sous le vent de la troupe ce qui est un handicap sérieux dans les régates courtes.

En HN-Osiris le handicap de l'Aphrodite est maintenant moins favorable. En 2011 le First 31.7, ou l'Aphrodite avec génois, ne nous rendaient plus que 40 secondes par heure.
C'est peu, mais ça aide encore ! Et en HN l'Aphrodite est en général dans le peloton de tête, ce qui est plus plaisant qu'en IRC, mais il faut se méfier des bateaux des groupes 16 - 17 qui ne sont peut être pas assez loin derrière !

En 2012 je vais reprendre un certificat IRC pour le Triangle de Dinard et la Solo du Prince, et un certificat HN Osiris qui peut encore aider pour la Normandie Solo.
Je ne pense pas que la FFV abaisse globalement le Handicap HN (groupe 21) de l'Aphrodite 101 pour les raisons listées au paragraphe 3, même si une dizaine de bateaux obtenaient un Certificat HN-Osiris qui les place dans le groupe 20 (19.5 avec l'hélice).
Je pense que chacun doit avoir la possibilité de demander un certificat HN-Osiris' Sans le génois' , si il pense que le gain de 40" par heure vaut 60€.
Cependant quand plusieurs Aphrodites 101 sont engagés en HN il est souhaitable que tout le monde ait le même handicap HN groupe 21, ce qui implique que ceux qui ont un certificat HN-Osiris l'aient oublié à la maison ce jour là.

 

Retour à la page précédente          Retour page d'accueil
Mise à jour le 19 décembre 2011