L'Association

du GERSAR

L'Art Rupestre

Activités

Actualités

Publications

Liens

Contacts 

 

 

 

Sortie du 20 mars 2016. Boutigny-sur-Essonne.

Les abris ornés du Rocher de Châtillon et ses environs.

Belle randonnée en tout terrain à la découverte de plus d'une douzaine d'abris ornés dont certains d'une richesse remarquable. Nous avons longtemps examiné un des abris du Rocher de Châtillon, avec sa gravure de hache, son anthropomorphe associé à un quadrillage et son énigmatique représentation pouvant suggérer un oiseau de nuit. Après passage au lieu-dit "Coulée de Moine" et sa cavité géodique exceptionnelle par l'abondance de ses gravures, nous avons terminé par l'abri de la Butte Ronde et les quatre cavités gravées de Pierre-Aigüe.

 

 

   

 

 

les prochaines

sorties

 


 

Sortie du 13 décembre 2015. Larchant, le massif de la Dame Jouanne.

Une journée très brumeuse pour parcourir ce spectaculaire chaos rocheux. Du Requin au Maunoury le nombre de cavités ornées est impressionnant en particulier autour du rocher de la Dame Jouanne et sa célèbre "Grotte aux Voleurs". Bien que le GR ne passe plus à l'intérieur, celle-ci est tellement fréquentée par les randonneurs et les grimpeurs qu'il y a toujours des "artistes" pour s'exprimer sur ses parois, mais on peut encore y discerner d'intéressantes gravures anciennes.


 

Sortie du 15 novembre 2015.

Rocher de Cornebiche, Rocher de Milly et la Touche aux Mulets.

Cette journée fut prétexte à réfléchir au sacré et à son intégration dans la vie quotidienne d'hier et d'aujourd'hui. Montée à la tour de la Vierge construite il y a un siècle et demi en remerciement d'une guérison, visite d'abris gravés de signes classiques mais également d'un abri orné de nos jours par des peintures polychromes : des figures naturalistes et mystiques chrétiennes ainsi qu'un extrait du Cantique des créatures de Saint François d'Assise. Un des temps forts de la sortie fut la visite de la grotte aux Orchidées, une des plus riches de la forêt, dont les gravures ont été réalisées en plusieurs phases sur plus de 7000 ans.


 

Sortie du 18 octobre 2015. Les côtes de Courances et le Montrouget.

Nous étions une vingtaine de participants pour cette sortie automnale riche en abris présentant de beaux ensembles gravés.

Au cours de la visite des 3 abris du Montrouget, 2 nouveaux abris avec quelques sillons ont été découverts. Passage par l’énigmatique roche taillée dite "Le Camembert".

Après le pique nique, ascension de la pente nord du plateau du Coquibus pour voir l'abri sous platière "Coquibu-ouest-5". Puis visite de 5 abris dans les Côtes de Courances dont celui de la célèbre gravure du "Guerrier à la jupette".


 

Sortie du 7 juin 2015 à Champcueil - Les 40 ans du GERSAR.

Le matin, dans la forêt des Grands Avaux, visite de 2 abris ornés dont l'un est tout à fait remarquable. Passage par un promontoire où des traces indiqueraient pour certains un lieu où se réunissaient les carriers pour fêter la Saint Roch mais pour d'autres elles seraient plutôt en rapport avec le télégraphe qui était situé plus à l'ouest. Halte au menhir des Buttes Noires. Il y a quelques années le GERSAR avait réalisé un sondage au pied de ce menhir pour mettre en évidence sa fosse de fondation et ses pierres de calage.

Un buffet convivial nous a ensuite réuni à la Chaumière du Télégraphe pour fêter comme il se doit les 40 ans de notre association et sa très bonne santé actuelle. Quelques diaporamas sur divers sites d'art rupestre ont terminé cette journée.


 

Sortie du 10 mai 2015 à Oncy-sur-Ecole.

Sur les pas de G. Lasserre, R. Poirier et R. Geber, les plus anciens découvreurs d'abris ornés du massif de Fontainebleau avec des prospections faites entre 1916 et 1953. Ces abris sont de nos jours dispersés dans une végétation très dense qui recouvre le côteau dénommé successivement Grotte aux Fées, Beaumont et Croix des Dix-Huit-Sous. Le répertoire gravé présent en abondance est classique. Nous n'avons pas pu observer les célèbres tectiformes de la Garenne d'Oncy actuellement masqués par une couleur verte d'origine végétale. L'abri Beaumont 3 dit "Roche Poirier" ou encore "Roche à la Chaise", nous a retenu longuement par sa richesse et sa gravure d'anthropomorphe.


 

Sortie du 13 avril 2015 à Nanteau-sur-Essonne.

Le propriétaire des lieux nous a aimablement conduits vers un chaos rocheux particulièrement riche en abris ornés. Nous avons visité les abris les plus remarquables, en particulier une dalle gravée couverte de sillons, cupules, quadrillages et une petite cavité appelée "Trou de l'Ecureuil" accessible uniquement à des enfants ne dépassant pas une dizaine d'années, ce que nous avons pu vérifier avec deux jeunes participants à notre sortie. Déjeuner dans une ancienne carrière. Passage par un rocher sur lequel a été découvert une hache et un visage attribués au Néolithique. La sortie s'est poursuivie à Buthiers où un grand anthropomorphe, une embarcation et une hache ont été découverts récemment sur un grand bloc bien connu des grimpeurs. Nous avons terminé cette journée par la "Grotte de la Hache". 


 

Sortie du 14 décembre 2014 en forêt de Fontainebleau.

Cette belle randonnée débuta par l'abri du Fort de Marlotte non loin de la Mare aux Fées. La cavité présente un petit ensemble de gravures abstraites et une gravure très rare d'un guerrier que certains détails nous permettent de dater du XIe siècle. Après un "banquet à la gauloise" à la Mare aux Fées, nous avons poursuivi par la visite des abris ornés de Montigny dont celui du Château des Brosses, découvert par Frédéric Ede en 1913, avec sa rouelle et ses gravures très originales en "tresses".Passage au cimetière de Montigny pour voir la tombe de F. Ede auquel cette journée rend hommage. Après un détour à la "Table du Roi", nous avons terminé par le site de la Roche au Nom, secteur dévasté par les carriers où se trouvait une cavité gravée d'une inscription dédiée selon F. Ede au dieu gaulois Tarb-Tarvos, interprétation bien surprenante. Avant de se séparer, quelques passionnés sont passés voir la pompe à eau devant l'église de Montigny dont la base est entourée de blocs gravés provenant peut-être d'un abri orné débité par les carriers.


 

Sortie du 23 novembre 2014 en forêt de Fontainebleau.

Au Bas Bréau, la montée au Point de vue du Camp de Chailly et la visite de ses abris ornés ont occupé notre matinée. Nous y avons trouvé 5 abris présentant les gravures habituelles de l'art rupestre de Fontainebleau à l'exception d'une représentation de "double-enceinte", variante rare et bien énigmatique des triples-enceintes médiévales bien connues. Ce site a fait l'objet de recherches archéologiques dans les années 1930 avec la découverte de plusieurs locus, vestiges d'habitats mésolithiques. L'après-midi, parcours en tout terrain aux Hauteurs de la Solle pour constater les ravages dus aux carriers vis à vis des abris ornés. Sur plusieurs anciens fronts de tailles nous avons pu observer quelques vestiges de cavités débitées présentant encore quelques gravures anciennes le plus souvent entourées de divers graffitis. Dans ce secteur, un abri orné a échappé au sort de ses voisins et présente une belle dalle couverte de gravures avec en particulier une cuvette piquetée, témoin insolite de l'art rupestre.


 

Sortie du 5 octobre 2014. Les abris des Gorges de Franchard.

Belle randonnée dans un des sites les plus prestigieux de la forêt de Fontainebleau.

La "Roche qui pleure", qui jadis donnait des ruissellements auxquels étaient attribués des valeurs thérapeutiques, présente encore quelques vestiges de gravures abstraites anciennes au milieu d'innombrables graffitis. L'abri "Dresco" nous a retenu beaucoup plus longtemps compte tenu de l'intérêt de ses gravures tout à fait caractéristiques de l'art rupestre de Fontainebleau: nombreux quadrillages, étoiles, chevrons, sillons et scaliforme. L'abri voisin dit de "La Verte" ne présente qu'une seule gravure notable: une belle triple-enceinte qui nous reporte à l'époque médiévale. En passant par les gravures de pastiches de bisons sur la route Mendel et la découverte d'un nouvel abri avec un cruciforme, nous sommes montés au sommet de la Cuisinière pour voir son auvent gravé dont un possible cheval très stylisé et plusieurs fusiformes. Sur le chemin du retour, après quelques recherches, nous avons retrouvé un petit groupe de gravures plus récentes dont un lézard d'un beau réalisme.


 

Art rupestre en Diois et Vercors.

Séjour cet été pour 25 membres du GERSAR à la découverte de l’art rupestre du Diois et du Vercors. Remarquablement organisé par nos collègues Madeleine et Thierry Villet, le circuit avait pour base le gîte de l’ancien monastère de Sainte-Croix dans la Drôme.

Nous avons visité successivement les sites d’art rupestre de la grotte de la Tune de la Varaime à Boulc guidés par Guy Lapierre l’un des découvreurs des gravures, l’abri d’Eson à Pont de Barret, le Puits aux Écritures ainsi que les scialets gravés de la Ture 1 et 2 situés à Autrans et Engins dans le nord du Vercors pour terminer par la falaise de Pierre Rousse à Beauregard-Barret et le site de Chastel-Arnaud. Cet art rupestre peint ou gravé selon la technique linéaire est d’une attribution chronoculturelle incertaine, néolithique, protohistorique possible dans certains cas et historique pour les sites du Vercors.

Visite de Die et de son musée qui expose entre autre la célèbre tuile gallo-romaine de Vercheny gravée d’une scène de chasse ainsi que le centre historique de Valence, son très beau musée d'art et d’histoire où nous avons pu en particulier examiner les poteries ornées d’idéogrammes de Moras-en-Valloire datées de l’Age du bronze final. De l’art rupestre nous sommes passés aux graffitis, essentiellement du 19e siècle, de la Tour de Crest. Nos soirées ne sont pas restées inactives avec une présentation des pierres à cupules de l’Isère par H. Chatain et 2 conférences de J-C Daumas qui nous a présenté la préhistoire de la région.


 

Sortie 22 juin 2014 en forêt des Trois Pignons: Vallée Close et Rocher des Potets.

Belle randonnée dans le massif des Trois-Pignons sous un soleil radieux. Visite en premier des abris ornés de la Vallée Close dont le n° 4 qui est en réalité un bivouac aménagé sous une dalle de grès avec au plafond un ensemble de gravures d'inspiration médiévale, en particulier une scène de chasse représentant des lévriers, cerfs, cheval et soldats armés ainsi que des doloires. Nous avons ensuite pu constater les regrettables dégradations dues à des feux de bivouac dont a souffert l'abri principal du Rocher des Potets qui reste néanmoins encore remarquable. Cette petite éminence sableuse posséde aussi une «étrange gravure» représentant un calice, une hostie et une croix, curieux ensemble gravé de nature ésotérique et peu ancien. La montée au Mont Pivot, jalonnée de quelques abris ornés modestes et d'une roche à glissade, a terminé cette sortie.


 

Sortie 4 mai 2014 en forêt des Trois Pignons.

Cette sortie avait pour thème la géologie bellifontaine. Elle s'est déroulée le long d'une partie du sentier bleu n°16 qui, en dehors de la découverte de sites marquants et caractéristiques du massif (Télégraphe, Laris qui Parle, Cirque des Trois Pignons, etc.), a aussi été conçu pour relier entre elles des zones très démonstratives de la géologie des grès.

L'origine du sable, la formation des bancs de grès, leur anatomie, les différents types de grès, les diverses cimentations mais aussi les théories actuelles de leur création et évolution furent évoqués avec comme récréation des rappels historiques sur les aqueducs, le Télégraphe de Chappe avec ses gravures locales et aussi un petit auvent méconnu, offrant quelques gravures classiques, sur le bord sud du Laris qui Parle.


 

Sortie 6 avril 2014 à D'Huisson-Longueville.

Le plateau de Bulou, site remarquable pour ses points de vue et la densité de ses abris ornés, nous a permis de découvrir des gravures variées de qualité peu fréquentes : scaliforme, zoomorphes, anthropomorphes, croix de Norvège... Les gravures plus classiques, quadrillages, chevrons, sillons divers y abondent. L'abri Bulou 11, dit grotte Gentet, a été particulièrement admiré pour ses nombreux quadrillages finement gravés. Ce parcours fut assez sportif en raison du terrain escarpé et de l'accès parfois délicat de certains abris.


 

   

 Haut de page