L'Association

du GERSAR

L'Art Rupestre

Activités

Actualités

Publications

Liens

Contacts 

 

 

 

 

 

   

 

 

les prochaines

sorties

 

Sortie du 9 décembre 2018 à Larchant

Cette sortie a permis aux participants de (re)découvrir les abris gravés des Pentes du Marchais, dont le fameux "Sarcophage" qui a fait l'objet de plusieurs études dans notre bulletin (voir n° 7, 63 et 66). Les 7 abris que comptent ce secteur ont été visités à l'exception des n° 3 et 5, très pollués par des graffitis du XXe siècle. Après avoir visité rapidement une carrière particulièrement chargée en graffitis récents, nous passons par la Fontaine St Bernard appelée aussi « Fontaine des petits pots d’eau », puis explorons le Mont Simonet et sa dizaine de cavités gravées.


 

Sortie du 18 novembre 2018 à Recloses

Le parcours débute par les gravures de l'abri du Petit Puits 1, appelé aussi abri de l'Escalier: anthropomorphe, arboriforme, cruciformes, cupules... Nous traversons ensuite le chaos rocheux de Recloses en passant par l'abri des Francs pour arriver aux 4 abris ornés du Rocher de la Mare Marcou. Déjeuner sous le soleil avant d'atteindre les très riches abris 1 et 2 de la Fontaine Saint Martin. A proximité, les participants découvrent les gravures trouvées en 2018 de l'abri Roche Percée 1. Sur le chemin du retour, passage par les étranges "roches-menhir" recouvertes de graffitis.


 

Sortie du 21 octobre en forêt des Trois-Pignons

Parcours éclectique qui a débuté par des scènes de chasse gravées dans un des abris de la Vallée Close. Déjeuner au Rocher des Potets; cette pose a permis de constater les dégradations causées par un feux de bivouac dans son plus bel abri orné, néanmoins encore de belles gravures méritent le détour. La suite de la randonnée a été consacrée aux "étranges gravures", dénomination propre à notre association pour désigner des gravures burinées subcontemporaines représentant des croix chrétiennes, calices et hosties : dalle du Rocher des Potets et gravures des buttes du Rocher du Guetteur, de Jean des Vignes et de la Souris.


 

Sortie du 3 juin à Buthiers. Les abris ornés de Bel Air.

Après un aimable accueil par le Maire et les dernières informations délivrées par le président du GERSAR, une première visite est réalisée dans un lieu privé dont les propriétaires nous ont gentiment ouvert les portes. Nous visitons ensuite les célèbres abris du Bourrelier et de la Grotte à Etage que nous avons équipée d'une échelle pour facilité la découverte d'un rare ensemble gravé néolithique. Déjeuner à la Grotte Châteaubriand. L'après-midi, visite d'un autre versant du massif où un petit sentier court d'abris en abris souvent groupés par deux dans un même bloc de grès. De retour au parking, le groupe joue les prolongations pour voir le grand bloc gravé de la Vallée aux Noirs avec son personnage entouré d'une hache de prestige et de deux bateaux. Une dernière visite à la Grotte de la Hache clôt la journée.


 

Sortie du 13 mai 2018 à Noisy-sur-Ecole.

Les abris ornés de la Justice, de la Roche aux Sabots et des Sables du Cul de Chien.

A la découverte de la variété des gravures dans des abris très proches les uns des autres : arboriformes, cervidés, rouelles, double-enceinte, symbole des neuf cupules et de la croix dite de Norvège, sans compter les habituelles gravures caractéristiques de l'art rupestre de Fontainebleau, quadrillages, sillons et cupules. A la Roche aux Sabots 2, nous avons à l'unanimité changé le sexe de l'anthropomorphe curieusement dénommé "le druide" qui se révèle être de sexe féminin. En dernier lieu, après passage au bilboquet, nous avons examiné l'énigmatique gravure piquetée, récente, dénommée le serpent, qui avait disparu des archives du GERSAR et qui a été retrouvée il y a peu.


 

Sortie du 18 mars 2018. Les abris ornés de la Butte de Chatillon à Milly-la-Forêt.

Belle affluence malgré un temps neigeux et une température glaciale. Le parcours a commencé par les cavités 2 et 3, contiguës et décrites dès les années 1920, la cavité 5 et ses curieuses gravures piquetées de haches à lames en pierre polie et manches crossés, et les modestes cavités 1 et 4, découvertes au début des années 1970. Après un pique nique dans les anciennes carrières du lieu-dit "Derrière Châtillon", où se trouvent des fonds gravés de géodes éventrées, nous nous sommes rendus dans le secteur de "Sous la Locande", qui contient 3 cavités gravées, dont une particulièrement riche et présentant quelques motifs inhabituels et une très belle représentation de hache à lame metallique. Au retour, passage par la partie sud de la butte de Châtillon et visite du modeste site 7, de la très riche "Grotte du Hachoir" (n° 6) et du site n° 9, accessible par escalade.


 

Sortie du 10 décembre 2017. Forêt domaniale des Trois pignons - Le Vaudoué.

Les mauvaises conditions météorologiques n'ont pas empêché une quinzaines de personnes de se retrouver dans le sud du massif des Trois Pignons. La pluie fut de courte durée et le ciel s'est peu à peu dégagé. Les premiers abris visités furent ceux du Rocher Cailleau, puis nous nous dirigeâmes vers la Grande Montagne. Nous nous sommes restaurés à deux pas du très bel abri Vibert, avec sa "déesse" qui rappelle des menhirs gravés du sud de la France. Cet abri, dont le sol est très dégradé par le passage des visiteurs, a été admiré depuis l'entrée. La promenade s'est poursuivie jusqu'aux spectaculaires grottes Thorant. Retour par une grande mare de platière.


 

Sortie du 19 novembre 2017 à Boutigny

Affluence record pour cette sortie dans la vallée de Chanvre, un secteur qui n'avait pas fait l'objet d'une visite collective depuis... des décennies. Nous avons d'abord vu les principaux abris du secteur de Girochenard, avec notamment le riche abri n° 5 et le site n° 1 avec son étrange quadrillage abrasé sur sa périphérie. Visite ensuite des différents abris gravés du fond de Chanvre, dont certains d'accès rendu difficile par l'état du terrain et de la végétation.

En fin de parcours, la présence de nombreux chasseurs nous a fait renoncer à visiter l'abri isolé des "Grouettes de Chanvre". En voici les gravures :


 

Sortie du 22 octobre 2017 en forêt de Fontainebleau

Belle journée automnale en forêt à la découverte des abris ornés de la Gorge aux Archers avec en particulier une triple-enceinte au milieu des gravures habituelles. Après un déjeuner pris sur le site insolite des dunes de la route de la Plaine de la Haute Borne nous avons parcouru la Platière des Béorlots, vu les gravures de cervidés de l'abri 2 et dans le voisinage un curieux abri de carrier en fosse. Sur le retour, arrêt dans un dernier abri orné d'une énigmatique et unique gravure de quadruple enceinte.


 

Sortie du 25 juin 2017 à Boissy-aux-Cailles

Nous commençons le circuit par les remarquables gravures de l'abri "Leuillet". Puis, après la visite de 2 abris proches, nous rejoignons la platière de la vallée de l'Eglise pour pique-niquer. A proximité 3 abris à l'accès exigue obligent encore à ramper pour voir les gravures. Un rocher présente une belle zone de polissage et sous la platière nous admirons un beau conglomérat de "cailles" (poudingue).

Vallée Allain, nous visitons quelques modestes abris autour d'une intéressante zone d'exploitation de grès où travailla jusqu'en 1958 un carrier de Marlanval, Pietro Bolognini. Nous terminons par le menhir de la Chapelle-la-Reine bien dissimulé dans les bois.


 

Sortie du 14 mai 2017 à Boigneville.

Le vallon de la Velvette nous a livré quelques-uns de ses secrets dont l'abri des Carneaux et ses nombreux lancéolés mais surtout le célèbre abri de Prinvaux; probablement le plus vaste du massif de Fontainebleau et assurément l'un des plus riches avec son plafond constellé de cupules et son sol couvert de quadrillages et autres gravures. Après la traversée de la voie ferrée nous avons visité les 3 abris des Masures Brulées, puis terminé la journée au Bois d'Argeville avec sa cavité gravée à 2 étages et son énigmatique gravure de lion.


 

Sortie du 12 mars 2017

Buno-Bonnevaux. Les abris ornés du Vautretion.

Le vallon du Vautretion possède une vingtaine d'abris gravés. Après l'exploration du flanc sud-est et l'évocation d'un cimetière gallo-romain dont les fouilles avaient été réalisées il y a une trentaine d'années, nous parvenons au polissoir néolithique surnommé "Les Sept coups d'épée". Pique-nique sur le plateau. Le parcours de l'après-midi, très riche en gravures, se termine par le célèbre "Os à moelle", un spectaculaire boyau gravé sur toute sa longueur.


  

Sortie du 11 décembre 2016

La Roche Feuilletée, les Longs Vaux, Parc aux Boeufs, les Cents Marches.

Après la brume matinale, un beau soleil a dominé cette sortie le plus souvent "tout-terrain". Gravures très variées dans les abris visités : mésolithiques et médiévales dans l'abri du Cavalier, répertoire plus récent dans l'abri des Maréchaux avec ses fers à cheval, ses inscriptions, son pendu. "Etranges gravures" sous forme d'un calice et d'une croix au Long Vaux. Gravures linéaires historiques dans l'abri du Pas des Sangliers et enfin à la Roche Feuilletée quelques cavités ornées dispersées en terrain très accidenté.


 

Sortie du 20 novembre 2016.

Les abris ornés de la Roche au Diable et des Crottes au fer à Larchant.

Un avis de tempête à la météo a réduit le nombre de participants à cette sortie. En fait la journée fut calme et agréable. Le matin, visite des abris de la Roche au Diable; pique-nique à la fontaine St Mathurin; l'après-midi, passage par les principaux abris des Crottes au Fer puis retour par la célèbre Grotte à la peinture*.

*Cet abri orné suffisamment vaste pour avoir été un habitat préhistorique a livré un élément décisif dans la problématique de l'attribution chrono-culturelle de l'art rupestre de l'Ile-de-France.Une partie de la paroi gravée s'est effondrée sur un niveau mésolithique et a été progressivement recouverte par les différents niveaux archéologiques postérieurs. Nous avons donc ici un élément indiscutable pour dater ces gravures. Naturellement ceci ne signifie pas que la totalité de l'art rupestre bellifontain soit mésolithique.


 

Sortie du 9 octobre 2016.

Les abris ornés du Long Rocher, Haut Mont, Mont Aiveu.

Du Long Rocher jusqu'à la Malmontagne nous avons suivi les pas de plusieurs préhistoriens, amateurs et auteurs de premier plan, ou tout simplement d'amoureux de la forêt. Passage par des abris découverts récemment. Arrêt au célèbre abri du Croc Marin que visita l'abbé Breuil le "pape de la préhistoire". Nous y avons longuement examiné la peinture animalière. Nous avons suivi les traces de Frédéric Ede, peintre et préhistorien de Montigny, qui découvrit il y a plus d'un siècle les gravures du Mont Aiveu.


 

Sortie du 12 juin 2016. Valpuiseaux.

Les abris ornés de la Butte Noire et du Rocher Chambos.

Dans des vallées sèches du centre de l'Essonne autour de Valpuiseaux, le bel abri de la Butte Noire et ceux peu connus de la Vallée de Paris sur Bouville ont occupé la matinée. L'après-midi, remontée de la Vallée Jaclos avec visite de l'abri du Rocher Chambos étudié par le GERSAR il y a quelques années. A cette occasion nous avons retrouvé et dégagé la dalle gravée du seuil de l'abri qui était mentionnée dans la publication. Notre journée s'est terminée par le passage à l'abri des Rochettes, découvert il y a peu, bien caché par une végétation particulièrement dense.


 

Sortie du 22 mai 2016. Milly-la-Forêt.

Le Camp des Romains et les abris ornés de la Haute Pierre.

Une vingtaine de participants courageux a affronté un temps fortement pluvieux et des chemins difficilement praticables pour visiter le secteur de la Haute Pierre à Milly-la-Forêt. Après avoir traversé l'énigmatique structure appelée Camp des Romains et l'abri orné qui en est proche, nous avons mis le cap au Sud vers une concentration d'une dizaine d'abris ornés dont la "Grotte aux Échelles" et la "Roche du Chien", cavité perchée connue pour ses gravures de lames de haches; celle-ci n'est accessible qu'en empruntant une échelle métallique.


 

Haut de page