Sigle I.N.H.
Dans les vaps
Merci à Moostik pour ses compteurs et statistiques.

Nouveautés

Si vous souhaitez être tenu informé des nouveaux textes paraissant sur ce site,

 cliquez ici et envoyez le message


Les drones, mal vus au-dessus des centrales nucléaires
(30/10/2017)

La fin de l'année 2014 a été marquée par la multiplication de survols de centrales nucléaires par des drones ou des « aéronefs assimilés »... Toutes les centrales nucléaires françaises ont été concernées, plus quelques installations militaires sensibles... Des associations antinucléaires en ont profité pour dénoncer le manque de sécurité des centrales, et réveiller les craintes d'attentats... Quant aux ufologues, beaucoup ont mis en doute l'implication de drones disponibles dans le commerce, et ont pensé avoir affaire à une nouvelle vague d'ovnis. On ne connaît toujours pas les coupables.

L'ovni géant qui a stationné pendant trois heures au-dessus de Montréal
(29/12/2016)

Le 7 novembre 1990, un immense phénomène lumineux est resté pendant trois heures au dessus du toit d'un hôtel de Montréal, d'où il a été observé à loisir par des dizaines de personnes, y compris un certain nombre de policiers qui avaient été alertés, et a pu être photographié. Richard Haines, ufologue bien connu et réputé, a expertisé cette photographie et en a conclu à la preuve d'un objet solide, large de plus de 500 m, à l'origine des mystérieuses lumières. Le cas a depuis été considéré comme une des plus formidables observations collectives de l'histoire des ovnis. Plus tard, une explication naturelle a été proposée, faisant appel à la réfexion de lumières sur une nappe de cristaux de glace. Le point sur cette observation et le phénomène invoqué.

5 novembre 1990 : Les ovnis fabriqués par des ufologues
(05/11/2011)

Voilà plus de vingt ans que la rentrée atmosphérique a traversé la France, et il y a toujours malgré toutes les informations disponibles bon nombre d'ufologues qui soutiennent qu'une armada d'ovnis nous a survolés ce soir-là ! En 2001, la revue Lumières dans la nuit avait publié dans ce sens un dossier de "33 exemples flagrants" censés prouver qu'il y avait eu autre chose que cette rentrée de fusée Proton... Examinons ces "preuves" de près.

Mise à jour (30/06/2015)

Discussion des nouveaux cas considérés par Joël Mesnard comme des « exemples flagrants », portant leur nombre à 52 ; échanges avec le témoin de Thugny-Trugny ; apports de l'émission de télévision « la Mystérieuse nuit des ovnis » ; nouvelles réactions.

Le 27 juillet 1984, une autre rentrée prise pour un ovni
(26/03/2015)

Jean-Gabriel Greslé, ancien pilote de ligne et ufologue bien connu, dont l'observation de la rentrée atmosphérique du 5 novembe 1990 passe souvent pour la meilleure preuve qu'il y a eu ce soir-là d'authentiques ovnis, n'en était pas à sa première méprise. Le 27 juillet 1984, il avait déjà pris une rentrée atmosphérique pour un ovni, tout comme un autre pilote en vol. Le point sur cette rentrée au-dessus des États-Unis, qui a eu aussi de nombreux témoins au sol.

Documentaire TV : la Mystérieuse nuit des OVNI
(20/03/2015)

La chaîne TV Numéro 23 a diffusé dans sa série « les Dossiers du surnaturel » un reportage sur la vague d'ovnis du 5 novembre 1990. Ça n'est certes pas le premier et le cas date un peu, mais celui-là est vraiment spécial : pour la première fois à la télévision, on explique en détail le phénomène de rentrée atmosphérique qui est à l'origine, au moins en grande partie, de cette déferlante d'observations. Avant cela, vous ne pouviez guère trouver des informations correctes à ce sujet que sur un site internet dont les fanatiques de soucoupes volantes évitaient soigneusement de parler (sans se priver toutefois d'y piquer les informations qui les intéressaient) : le nôtre ! Mieux, après 25 ans, le service « officiel » d'étude des ovnis et à l'époque justement des rentrées atmosphériques, dépendant du prestigieux Cnes, reconnaît ses erreurs passées, notamment sur la trajectoire du phénomène... Tout arrive ! Mais bien sûr, une place est laissée au doute et aux problèmes posés par quelques observations anormales. Et puisque cette vague nous a beaucoup intéressés et que ce documentaire exceptionnel recoupe beaucoup de sujets que nous avons abordés ici, nous l'avons commenté en détail, et complété...

L'ovni de Tananarive en 1954 : une illusion de masse chez les ufologues
(22/11/2013)

Le 16 août 1954, alors qu'une vague d'ovnis exceptionnelle n'allait pas tarder à s'abattre sur la France, c'est sa colonie d'alors Madagascar, et sa capitale Tananarive, qui a été l'objet d'un phénomène exceptionnel : pas moins de 20 000 témoins auraient vu la ville survolée à basse altitude par un engin immense qui a suivi une trajectoire complexe avec des virages prononcés... Les animaux s'affolaient à son passage, les lumières s'éteignaient successivement à mesure que l'objet avançait... C'est ainsi que les livres d'ufologie qui se voudraient sérieux présentent ce cas extrême d'observation en masse, en affirmant qu'aucune explication naturelle ne peut être avancée... Voyons ce qu'il en est réellement.

Détecteurs Laugier :
L'« effet alpha » enfin révélé !

(12/10/2011)

Dans les années 80, on a beaucoup parlé des détecteurs fabriqués par Alexandre Laugier... Mais ce dernier n'a jamais révélé ce qu'il détectait, le désignant souos le nom mystérieux « d'effet alpha »...

5 novembre 1990 : un cas d'école
(13/03/2011)

Depuis 2007, le Geipan met en ligne les procès-verbaux de gendarmerie relatifs aux observations d'ovnis (ou PAN), et notamment ceux de la « vague » du 5 novembre 1990. La plupart ne sont guère exploitables du fait que toutes les informations géographiques sont effacées... Les rapports les plus intéressants sont sûrement ceux qui concernent plusieurs témoins : le record concerne l'observation par un peloton de 32 élèves officiers de gendarmerie, à qui leur commandant a demandé de rapporter leur observation par écrit. L'étude de ces 32 témoignages d'un même phénomène vu dans les mêmes circonstances permet de se faire une idée de la fiabilité des témoignages concernant les différents détails d'une observation. De quoi faire réfléchir les ufologues qui s'appuient sur la variabilité des témoignages pour affirmer qu'un grand nombre d'objets différents a été vu ce soir-là.

Roswell : le ballon Mogul se renforce
(01/01/2011)

L'idée qu'un train de ballons Mogul et ses cibles radar explique le « crash » de Roswell repose sur des arguments forts, mais il paraît impossible que les témoins qui ont vu et touché les débris aient pu prendre du balsa et du papier métallisé pour des bâtons impossibles à casser et des feuilles de métal impossibles à froisser ou à déchirer... Mais est-il sûr que les cibles radar étaient faites de balsa et de papier métallisé ? Bien des mystères s'éclaircissent pour peu que l'on accepte de remettre en cause ce qui passe pour des certitudes établies !

Archives :
dossier de presse sur la vague du 5 novembre 1990

(29/10/2004)

En attendant un fichier d'observations par département, les archives en ligne sont inaugurées avec un dossier de plus de cent coupures de presse sur cet événement qui suscite encore bien des débats... Et également un dossier moins important sur l'événement similaire du 31 mars 1993.

Les Derniers mensonges de Velasco
(13/08/2004)

Le Journal de l'ufologie a mis en ligne récemment une interview très attendue de Jean-Jacques Velasco, dans laquelle le chef du SEPRA est censé répondre enfin à mes accusations d'incompétence, et donne son sentiment sur le procès qu'il m'a intenté. Étant donné qu'il me met gravement en cause, ainsi que tous ceux qui m'ont soutenu, je me devais de rétablir la vérité... Ainsi, chacun pourra vérifier sur pièces de quel côté elle se trouve.

Les astéroïdes :
des armes de destruction très massive

(11/08/2004)

Depuis le début des années 90, on parle beaucoup de la menace des astéroïdes. Ce que l'on sait moins, c'est que ce sont les militaires américains, avec à leur tête Edward Teller, père de la bombe H, qui poussent à cette recherche des astéroïdes dangereux et à l'étude des moyens de les dévier. N'auraient-ils pas derrière la tête des idées pas vraiment pacifistes ? Les astéroïdes pourraient bien constituer l'arme ultime pour dominer la planète, et elle est peut-être déjà prête à être utilisée ? Cela peut aussi relancer le débat sur l'impact de la comète SL9 sur Jupiter, venu fort à propos appuyer les «craintes» des militaires concernant les astéroïdes.

Jean-Jacques Velasco : Ovnis l'évidence
(critique de livre, 02/05/2004)

Le chef du Sepra, «monsieur Ovni» officiel depuis plus de vingt ans, n'a maintenant plus aucun doute : les ovnis sont des véhicules extraterres, et nous sommes surveillés en raison de nos essais atomiques ! Et il affirme en apporter les preuves scientifiques, par une étude statistique à la hauteur de sa réputation... Accrochez-vous !

Spectaculaire rentrée atmosphérique au-dessus de l'Europe le 31 mars 2004
(01/04/2004)

Une rentrée qui marque le grand retour du SEPRA dans ce domaine.

Affaire Velasco/Alessandri en Cassation : Additif (24/03/2004)
Un arrêt conforme aux prévisions

Tout s'est donc passé comme annoncé : la plus haute juridiction française a confirmé un jugement totalement contraire à la loi parce que l'avocat censé me défendre a volontairement occulté les preuves de cette illégalité pour invoquer à la place des motifs fallacieux et indéfendables. Pour la deuxième fois, M. Velasco gagne un procès grâce à l'avocat de son adversaire... Mais ne dites pas que vous trouvez ça louche, ça serait de la diffamation; il ne peut s'agir que d'une malheureuse coïncidence.

Météore en Espagne : additif (17/03/2004)
Quand l'ufologie rencontre l'astronomie

Cette affaire de météore changera-t-elle les rapports entre l'astronomie et l'ufologie ?

Au sujet de «l'opération Ovnithon»
(15/03/2004)

À la suite de la confirmation de ma condamnation en Cassation et des saisies répétées effectuées par mon adversaire, Jean-Pierre Petit a proposé une opération d'aide financière pour payer cette condamnation que je ne suis pas le seul à trouver injuste... Les réactions ont été très rapides, et j'ai décidé d'accepter en souhaitant que ça ne soit qu'une solution provisoire...

Copinage au CNES pour sauver le SEPRA
(12/03/2004)

Quand le CNES demande un audit sur un de ses services... Et oublie les règles les plus élémentaires de déontologie scientifique.

M. Velasco continue à montrer son vrai visage

Sans attendre la décision de la Cour de cassation qui sera rendue le 10 mars, le chef du SEPRA n'a pas hésité à effectuer une nouvelle saisie de mon compte bancaire, le 11 février... En pure perte puisqu'il sait bien que je n'ai pas d'autre revenu que le RMI et que ça n'est pas avec ça que j'aurais pu beaucoup m'enrichir en cinq mois (depuis qu'il a déjà vidé mon compte)... Mais il sait que ça va me coûter des frais bancaires et me causer pas mal de tracas en bloquant mon compte pendant un mois, alors il n'a rien trouvé de mieux comme représailles au texte du 3 février dans lequel j'ai montré qu'il s'était manifestement assuré le concours de mon propre avocat pour truquer la procédure de cassation. Il est vrai que dans ces conditions il peut être assez confiant dans le résultat, mais il pourrait tout de même l'attendre. Si certains se faisaient encore des illusions sur la moralité du personnage, voilà qui devrait les éclairer. Mais s'il croit pouvoir me faire taire par ce genre de harcèlement, il se trompe...

Météore en Espagne : additif (22/02/2004)
Où sont les météorites ? Recherche du point de chute

Les météorites retrouvées se multiplient, mais le lieu de ces découvertes est toujours tenu secret... Essayons-donc de l'estimer nous-mêmes, en tenant compte cette fois du frottement atmosphérique pour préciser la trajectoire...

Mon procès avec le SEPRA :
la Cour de cassation

(03/02/2004)
Additif (07/02/2004) :
L'audience : RAS

Ou comment je dois me battre contre un adversaire imprévu : mon avocat ! C'est maintenant la Cour de cassation que le SEPRA plonge dans la quatrième dimension !

Météore en Espagne : additif (27/01/2004)
Il y a bien eu des témoignages en France

Un article de journal avait mentionné trois témoingnages en France, avec les déclarations de notre «expert» national... Rien d'intéressant de la part de l'expert, mais les témoignages apportent des éléments intéressants... Et pour les amateurs d'orbites, une nouvelle feuille de calcul permet de connaître la trajectoire depuis une position quelconque.

Compte-rendu (25/01/2004) du
Sixième meeting européen de la Society for Scientific Exploration
«Sur la nature de la science» (Paris, 29 au 31 août 2003)

Malgré les pressions pour le faire annuler, ce meeting a bien eu lieu et était passionnant, avec des personnalités comme Halton Arp, l'astronome collectionneur d'anomalies cosmiques qui mettent en question le big-bang, Jacques Benveniste, l'homme de la «mémoire de l'eau», Lucy Pringle la photographe des crop circles, et bien d'autres...

Annonce (25/01/2004)
XXe Festival Science-Frontières
Cavaillon (Vaucluse) du 27 au 31 janvier 2004

Météore en Espagne : additif (25/01/2004)
La météorite de Lost City et conclusion provisoire

Un météore exceptionnel en Espagne le 4 janvier 2004
(22/01/2004)

Le dimanche 4 janvier peu avant le coucher du Soleil, des milliers d'Espagnols et sans doute quelques Français ont assisté au passage d'un météore exceptionnel. Des météorites sont activement recherchées depuis, et les premiers résultats arrivent... Outre un résumé de cette affaire et de ses derniers développements, cet article s'attache à expliquer les lois de la mécanique orbitale, en montrant comment on peut tenter de reconstituer l'orbite de l'astéroïde responsable à partir d'une courte séquence vidéo... Une partie tout de même réservée aux matheux !

L'ovni du 14 décembre 2001 au Pérou :
une rentrée atmosphérique très particulière

(28/12/2003)

Ce phénomène observé depuis un avion par les principaux responsables de l'aviation civile et militaire chiliennes a fait beaucoup de bruit dans ce pays, et a été relaté chez nous dans un numéro spécial de VSD. Il s'explique par une «rentrée partielle», très particulière, d'un satellite Molniya.

À bicycle au pays des crop circles
(03/12/2003)

Compte-rendu d'une petite incursion en Angleterre, et discussion sur un phénomène toujours aussi présent et intriguant...

Tous les livres en français sur les crop circles

La sortie du film Signes a provoqué une avalanche de livres en français sur le phénomène :
? le plus neutre : le Mystère des Crop Circles de Werner Anderhub et Hans Peter Roth;
? le plus mathématique : Crop Circles d'Andreas Müller;
? le plus scientifique : les Cercles dans les blés d'eltjo Haselhoff;
? le plus ufologique : Messages de Michael Hesemann;
? le plus conspirationniste : Orbis Enigma de Nicolas Montigiani.

 Pierre Lagrange et Hélène Huguet : Sur Mars
(Critique de livre, 23/11/2003)

Un véritable guide touristique de la planète Mars, tout à la fois document de référence et invitation au rêve...

Claude Poher : Gravitation ? Les Universons, énergie du futur
(Critique de livre, 22/11/2003)

Retour ufologique du fondateur du GEPAN avec une théorie de la gravitation originale expliquant la propulsion des ovnis et le voyage interstellaire... Mais tout ça est-il bien sérieux ?

5 novembre 1990 : le P.V. d'audition de Jean-Gabriel Greslé
(19/11/2003)

Dans son numéro hors-série spécial OVNI de novembre 2003, VSD publie la photo d'un procès-verbal de gendarmerie concernant une observation du 5 novembre 1990. Il s'agit d'une des observations les plus intéressants de cette soirée, faite à Gretz-Armainvilliers par le pilote de ligne Jean-Gabriel Greslé en compagnie de six autres témoins. Avec un peu de persévérance, on parvient à lire le texte, l'audition justement de M. Greslé... Le voici donc en intégralité.

Les activités reprennent !

Toutes nos excuses pour cette longue période d'inactivité, mais nous avions pas mal de choses en préparation qui vont bientôt se concrétiser... Pardon aussi de consacrer à nouveau beaucoup de textes au SEPRA, mais les suites du procès qui nous oppose au directeur de cet organisme nous y contraignent... Enfin, vous aviez peut être constaté depuis quelque temps l'apparition de fenêtres de publicités à l'entrée sur notre site... Ça n'était pas de notre fait, mais de celui du service de compteurs en bas de pages (compteurs.com) qui avait ainsi changé sans prévenir ses méthodes commerciales... Pour notre part, nous ne voulons faire que des publicités gratuites et volontaires, et nous avons donc changé tous les compteurs par ceux du service non commercial et très sympathique moostik.org... Et nous avons profité de cette mise à jour obligée de tout le site pour effectuer quelques corrections (mineures).

Diffamation ou injure : il faut choisir !
(15/11/2003)

Comment, lorsque le Parquet s'associe frauduleusement à l'accusation pour tromper le juge, on obtient un jugement violant de façon flagrante des textes de loi pourtant très clairs et largement commentés.

Du SEPRA... au SEPRA : le changement dans la stupidité
Additif (15/11/2003) :
Quand le SEPRA faillit redevenir le GEPAN !


Quinze ans d'âneries sur les rentrées atmosphériques
(05/10/2003)

... Une liste se voulant exhaustive de toutes les déclarations publiques du chef du SEPRA en matière de rentrées atmosphériques, avec la mise en évidence de toutes les erreurs (même en cherchant bien, on ne trouve rien d'autre)... C'est donc très long ! Une longue série d'inepties sans cesse répétées pendant des années, et pratiquement aucune information correcte ! Il s'agissait pourtant bien du Service d'expertise des phénomènes de rentrées atmosphériques, appartenant au prestigieux CNES ! Toutes les preuves que M. Velasco était (et reste) une nullité absolue (au sens littéral du terme : dépourvu du moindre soupçon de connaissance) dans le domaine des rentrées atmosphériques, dont il se présentait comme expert au plus haut niveau (il a semble-t-il cessé, sans pour autant renier ses «expertises» passées).

Ufologie et post-ufologie
(Jean-Louis Peyraut janvier 1992, mis en ligne le 16/07/2003)

Les pionniers de l'astronautique ont été complètement dépossédés de leur création... Les ufologues subiront-ils le même sort ? Ces craintes de Jean-Louis Peyraut, formulées il y a plus de dix ans, semblent hélas se confirmer de jour en jour...

Quand le SEPRA faillit devenir Européen
(02/06/2003)

Comment des parlementaires, impressionnés par l'excellence de l'expertise du SEPRA lors de la rentrée atmosphérique du 5 novembre 1990, ont voulu donner à ce service que le monde entier nous envie une dimension européenne... On l'a échappé belle !

Complément à l'article La MHD à l'oeuvre dans le B-2 ?
Révélations dans Aviation Week and Space Technology
(02/06/2003)

Un article de la revue AW & ST du 9 mars 1992 révélait que des champs électriques à haute tension étaient utilisés sur les bords d'attaque des ailes et les sorties de réacteurs du B-2. L'article intégral avec sa traduction, et quelques commentaires sur ces révélations qui concernaient d'autres technologies des "black programs".

La durée des rentrées atmosphériques et des météores
(27/05/2003)

Peut-on observer des rentrées de satellites ou des météores pendant plusieurs minutes ? Quelle peut être la durée maximale d'un tel phénomène ? On trouve trop souvent des affirmations aussi arbitraires qu'erronées à ce sujet dans la littérature ufologique, alors que les réponses correctes relèvent de calculs élémentaires.

LE CULTE DU 5 NOVEMBRE 1990
L'article qui n'a pas plu au directeur du SEPRA

(13/05/2003)

L'article intégral paru en 1997 dans la revue Univers OVNI n°2, à l'origine de cette plainte pour... euh, on ne sait pas trop, assorti de nouveaux commentaires... Indépendamment du procès, ça reste un document indispensable pour comprendre ce qui s'est passé le 5 novembre 1990.

Les drones à propulsion nucléaire
(08/05/2003)

Très en vogue peu après la guerre, les projets d'avions à propulsion nucléaire ont été rapidement abandonnés, d'une part en raison des risques de contamination en cas d'accident, et d'autre part du fait de la masse des enceintes protégeant l'équipage des radiations. Mais de telles protections ne sont pas indispensables pour des appareils automatiques, et il est vraisemblable que les militaires américains aient continué dans cette voie en secret, tout comme pour la propulsion MHD qui se marie très bien avec l'énergie nucléaire.

Spectaculaire rentrée atmosphérique le 26 avril 2003 au Brésil
(30/04/2003)

L'objet responsable, un troisième étage de fusée Proton ayant lancé un satellite géostationnaire, est identique à celui qui avait causé la trop fameuse «vague d'ovnis» du 5 novembre 1990 en France.

http://univers-ovni.com

C'est l'adresse à laquelle vous trouverez toujours notre site, même si nous devons un jour quitter les pages perso wanadoo.

De même, modifiez de préférence nos adresses e-mail : inh-evidence@univers-ovni.com pour ce qui concerne l'association, hal9000@univers-ovni.com si vous voulez vous adresser au webmestre, ou toute autre adresse se terminant par @univers-ovni.com...

Jean-Pierre Petit : Ovnis et Armes secrètes américaines
(Critique de livre, 25/04/2003)

Le dernier livre de Jean-Pierre Petit : fantastiques révélations ou délire technologique ? Sans doute un peu des deux. Jugez par vous-même...

L'avion Aurora est-il satellisable ?
(10/04/2003)

Dans son dernier livre, Jean-Pierre Petit révèle le fonctionnement de l'avion-espion Aurora, dont il aurait eu confirmation par un de ses concepteurs, rencontré lors d'un colloque sur la propulsion avancée. Il écrit aussi que cet avion est satellisable... Cette dernière information est-elle crédible ?

Appel aux scientifiques n'ayant pas peur de dire ce qu'ils pensent
(03/10/99, mise en ligne 07/04/2003)

Pour que le chef du SEPRA ne puisse pas répondre à mes accusations d'incompétence par un simple argument d'autorité, jugez sur pièces de mes arguments... Et si vous n'êtes pas un scientifique, cet article résume bien les douze années «d'expertises» du SEPRA en matière de rentrées atmosphériques, et la somme monumentale d'erreurs commises à l'occasion de la rentrée du 5 novembre 1990 !

25 000 ans d'évolution du génie humain
(Premier avril 2003)

Un texte fondamental et magnifiquement illustré sur l'évolution delapensée humaine.

Cette fois, c'est vraiment la guerre !

Du SEPRA... au SEPRA : le changement dans la stupidité
(31/03/2003)

Le Service d'expertise des phénomènes de rentrées atmosphériques devient le Service d'étude (ou d'expertise) des phénomènes rares atmosphériques (ou aérospatiaux).

L'Espace a enfin sa revue !
(31/03/2003)

Mon procès avec le SEPRA : Appel
(31/03/2003)

Ou comment faire condamner quelqu'un sous une autre loi et pour d'autres motifs que ceux par lesquels il était accusé, sans que rien de tout cela n'ait été évoqué avant la clôture !

Les paramètres orbitaux d'un satellite
(27/03/2003)

Pour tout savoir sur la façon dont on calcule à tout moment la position d'un satellite, et le codage utilisé par le NORAD (TLE).

Les Sept jours de la création
(18/03/2003)

La Genèse revue aux lumières de la science... Texte repris et augmenté du numéro 2 de la revue Univers OVNI.

Mon procès avec le SEPRA : Première instance
(16/03/2003)

Ou comment faire un procès sans que l'accusé soit invité !
 

Quand l'avion spatial remplacera les fusées
(13/03/2003)

En 1986, la NASA annonçait à grand bruit son programme d'avion spatial, mais l'abandonnait en 1993... pour le relancer en 1997 ! La MHD aurait-elle quelque chose à voir dans cet étrange revirement ?

Service d'information sur les météores et les rentrées atmosphériques
(09/03/2003)

Puisqu'il n'y a plus personne pour s'occuper de la nécessaire information du public dans le domaine des rentrées atmosphériques, nous nous proposons de jouer ce rôle.

Les erreurs de la NASA sur la rentrée de novembre 1990
(09/03/2003)

Le SEPRA n'est pas le seul à avoir commis des erreurs sur cette rentrée qui continue à déchaîner les passions, même s'il domine très largement ! Le télex communiqué par la NASA contenait deux erreurs ayant, dans une faible mesure, contribué à la confusion. Certains ufologues persistant à nier l'évidence, il apparaît nécessaire d'apporter des réponses totalement inattaquables.

Vérifiez la trajectoire de la rentrée du 5 novembre 90
(05/03/2003)

Apprenez en quelques minutes à faire ce que l'expert du CNES en rentrées atmosphériques n'a jamais su faire !

La propulsion MHD à l'oeuvre dans le B-2 ?
(02/03/2003)

Inspirées par les révélations de Jean-Pierre Petit sur le bombardier furtif américain, quelques idées nouvelles à discuter.

Lettre ouverte à Jean-Jacques Velasco, directeur du SEPRA
(23/12/2002)

Les questions gênantes auxquelles le chef du SEPRA refuse toujours de répondre ! Merci à Jean-Pierre Petit d'avoir «hébergé» cette lettre sur son site avant l'ouverture de celui-ci.




Avant d'être ce site Internet, Univers OVNI était la revue de l'association I.N.H. Évidence. Deux numéros seulement sont parus (le premier sous l'égide d'une autre association, le CERPA), en raison d'un manque de rentabilité. Ces revues sont toujours disponibles, vous pouvez les commander ou consulter leur sommaire à la rubrique Boutique .

Nous souhaitons que ce site soit ouvert à toutes les idées concernant les ovnis et d'autres manifestations mystérieuses, parce que nous ne pensons pas que quiconque puisse prétendre être sûr de détenir la vérité.

Si un certain nombre de rubriques sont consacrées à l'espace et aux rentrées atmosphériques, ça ne signifie pas que nous pensions que les ovnis soient nécessairement liés soit à des explications de nature astronomique, soit à des visites d'extraterrestres... Simplement, ce sont des domaines qui nous intéressent aussi (comme l'indique l'appellation du site), et nous avons constaté que la plupart des ufologues les connaissent fort mal, tout comme le service «d'expertise» et «d'information» du Cnes qui ne s'acquitte d'aucune de ces deux missions et sème au contraire la confusion. Nous souhaitons donc que le public sensibilisé au problème des ovnis trouve ici des informations fiables absentes partout ailleurs.

Bien sûr, le contenu reflète pour l'instant essentiellement l'opinion personnelle de son gestionnaire, mais c'est parce que le site démarre et j'attends avec impatience de recevoir des textes à publier, reflétant tous les courants de l'ufologie.

Si vous souhaitez placer un lien vers notre site sur le vôtre, vous pouvez utiliser notre bannière ou notre sigle. Pensez à mettre dans le lien l'adresse http://univers-ovni.com qui restera toujours valable même si nous changeons d'hébergeur.



L'association I.N.H. Évidence, sise à Marseille, a pour objectif l'étude et l'information sur les phénomènes suggérant une manifestation d'Intelligences Non Humaines. Cette dernière dénomination nous semble préférable à celle «d'extraterrestres» ou autres équivalents trop restrictifs : l'hypothèse extraterrestre concernant les ovnis, si elle reste la plus connue du public, est en effet contestée par un nombre croissant d'ufologues; même si elle garde l'avantage de ne pas supposer l'existence de formes d'intelligences franchement «exotiques», les nombreuses idées alternatives ne peuvent pas être écartées. Le seul postulat qui doit nous réunir est qu'il y a une intelligence derrière ce phénomène, quelle qu'elle soit : on a le droit de ne pas en être convaincu, mais c'est cette éventualité qui nous intéresse !

Et les ovnis ne sont pas forcément la seule manifestation de cette intelligence, ce qui nous incite à ne pas restreindre notre recherche à ce seul domaine.

Pour adhérer à l'association Nous écrire



Siège de l'association : I.N.H. Évidence, 81 rue Auguste Blanqui, 13005 Marseille.

Directeur du site Univers OVNI : Robert Alessandri.

Hébergeur : Wanadoo Interactive, 48 rue Camille Desmoulins, 92791 Issy-les-Moulineaux Cedex 9.

Retour au sommaire


visiteurs sont passés par cette page d'accueil depuis le 08/03/2003