Retour à l’accueil  

 

 

Le steamboat Mark Twain est un sternwheeler, c’est à dire un bateau à vapeur avec une roue à aubes située à l’arrière. Il a été réalisé par les concepteurs Disney dans le style des bateaux qui remontaient le Mississippi.

Maquette du steamboat

Cette maquette est une reproduction à l’identique du Mark Twain, steamboat à roue arrière qui fut construit pour l’ouverture du parc Eurodisney, (devenu plus tard Disneyland Paris).

 

Caractéristiques

Échelle : 1/45e

Longueur : 78 cm

Hauteur de la maquette : 38 cm

Hauteur avec le socle : 46 cm

Durée de fabrication : 750 heures

 

Quelques chiffres

Cette maquette a nécessité :

1100 agitateurs de café en bois,

120 baguettes de barbe à papa

50 leds pour les éclairages.

 

Introduction

Voici pourquoi j’ai un rapport affectif particulier avec le Mark Twain de Disneyland Paris. J’ai grandi avec un père passionné de bateaux. Ayant lui même servi, lors de son service militaire, sur des navires, à chaque fois qu’un bateau entrait dans le port de Nantes, il m’emmenait avec lui et il s’arrangeait toujours pour avoir l’autorisation de monter à bord.

Il m’a ainsi fait connaître, dans ma jeunesse, un grand nombre de bateaux. Il m’a souvent parlé de ses sentiments à ce sujet et pourquoi il aimait la vie au milieu de l’océan. Dès qu’il montait sur un bateau, un sentiment d’envie du large l’envahissait. Cela nous a rapproché l’un de l’autre. Mais en 1996, je perdais mon père, et avec sa disparition, cette complicité.

 

      Quatre ans plus tard, je découvre le parc Euro Disney (devenu par la suite Disneyland Paris), et là c’est un choc émotionnel. En visitant Frontierland, je me retrouve face à face avec ce majestueux bateau qu’est le Mark Twain. Mon enfance remonte à ma mémoire : ces moments passés avec mon père, ses récits, sa passion, et combien il aimait la partager avec moi. Et la première pensée qui traverse mon esprit est alors celle-ci : « si mon père était encore en vie, je l’aurais emmené ici, et c’est moi qui lui aurais fait découvrir ce bateau ». Je suis monté sur le pont supérieur du Mark Twain pour être seul, et toute la traversée j’étais en pensées avec mon père. Je n’ai jamais oublié cet instant. En écrivant ces lignes, mon émotion est toujours intacte.

 

 

 

La maquette

 

 Pour zoomer et afficher l’image en plein écran, cliquez dessus.

 

Informations

Caractéristiques

Échelle : 1/45e

Longueur : 78 cm

Hauteur de la maquette : 38 cm

Hauteur avec le socle : 46 cm

Durée de fabrication : 750 h

Quelques chiffres

Cette maquette a nécessité :

1100 agitateurs de café en bois,

120 baguettes de barbe à papa

50 leds pour les éclairages.

Éclairage

La maquette est éclairée par 50 leds de 3 volts et 0,01 ampères, alimentées sur le secteur par un petit transformateur extérieur.

 

 

La maquette du Mark Twain

Lorsque j’ai développé la miniature d’art, l’idée de ramener le Mark Twain à la maison devenait une évidence. Mais je n’étais pas, à cette époque, à la hauteur de la difficulté. D’année en année j’ai perfectionné ma technique.

Puis à la fin de la réalisation de la  librairie de Belle, je me suis dit : « Maintenant, tu l’a dans les mains, tu peux réussir ».

L’objectif ? – Une reproduction du véritable Mark Twain à l’identique.

 

 

 

 

 

Une reproduction à l’identique

Les plans du bateau

Une reproduction à l’identique repose sur des plans exacts et précis. Dans ce cas particulier, on n’utilise jamais des plans simplifiés pour modélistes. Je voulais avoir chez moi LE Mark Twain de Disneyland Paris, celui sur lequel je suis monté, et pas la simple imitation d’un bateau à aubes. Mais après de longues recherches infructueuses dans différentes directions, je me suis rendu à l’évidence, aucun plan exact et complet de ce bateau là n’est disponible. On ne trouve que des plans approchant, comme le Saint Louis Belle, ou le Mark Twain USA. Mais ces plans présentent des différences notoires avec le Mark Twain de Disneyland Paris. La solution était donc de les réaliser soi-même.

Comment faire des plans soi-même ?

J’ai commencé par réunir un grand nombre de photos et de vidéos, en vérifiant bien qu’il ne s’agissait pas du Mark Twain d’un autre parc. En effet, chaque parc Disney en possède un, et ils présentent tous des particularités différentes. A ce sujet, j’en profite pour remercier chaleureusement tous les internautes qui ont eu la gentillesse de m’envoyer tous ces documents.

 

Les vidéos m’ont permis de faire des captures d’écran sur un angle ou un zoom précis. Ensuite, j’ai classé toutes ces images dans un ordre logique (proue, poupe, bâbord, tribord, etc.).

Pour réaliser des plans le plus exact possible à partir de photos, la technique est la suivante. Comme il s’agit d’un bateau se trouvant dans un parc d’attractions, sur la majorité des photos, des visiteurs voyagent dessus. On choisit donc, dans un premier temps, une image prise d’assez loin pour avoir l’ensemble du bateau de la proue à la poupe, et avec au moins un visiteur adulte de taille moyenne visible en pied. Une image prise de loin présente l’avantage d’avoir un minimum de déformations dues à l’objectif de l’appareil. On attribue à ce visiteur une taille approximative qui lui corresponde (environ 1m70). On est ainsi en mesure de déterminer une échelle et une règle graduée qui servira sur cette photo aussi bien horizontalement que verticalement. Celle-ci permettra de déterminer les dimensions des différents éléments principaux du bateau, et de poser les principales lignes de construction de ce qui deviendra notre dessin d’ensemble.

La fabrication de ces plans a nécessité au total 130 heures. L’échelle choisie est 1/45e, soit une maquette de 78 cm.

Je remercie chaleureusement
toutes les internautes qui ont eu la gentillesse de m’envoyer tous les documents indispensables à la réalisation de cette maquette.

Pour aller plus loin !

Pour ceux qui voudraient se lancer dans cette aventure, ou s’en inspirer pour un projet personnel, j’ai mis mes plans à votre disposition sur se site :

 

Pour télécharger tous les plans,
cliquez sur l’image

Suivez la fabrication de la maquette, étape par étape, depuis la fabrication de la coque jusqu’au dernier pont, différents dossiers techniques, et des trucs et astuces

 

Pour voir la fabrication complète,
étapes par étapes, cliquez sur l’image

 

 

 

 

               

 

 

 

Visite de la maquette

Coté bâbord, le bastingage du pont inférieur est ouvert.

 

 

La proue

La poupe

 

 

Coté bâbord - vue 3/4 arrière

 

 

 

 

Un nantais ne se prive jamais
de quelques gros plans !

 

 

Code de navigation allumé - coté tribord

Code de navigation allumé - coté bâbord

 

 

La bouée (diamètre 18 mm)

Chaque pont possède sa poubelle,

Ici sur le pont inférieur devant la grille
du PC-Sécurité.

 

 

Cabine de pilotage
On peut voir la descente d’eaux de pluie.

Cabines du pont supérieur
et toujours la descente d’eaux de pluie.

 

 

Bastingage du pont supérieur

Autre vue du pont supérieur

 

 

Le pont supérieur - vu vers l’avant
avec en haut les seaux à incendie

Le pont supérieur - vu vers l’arrière

 

 

Toujours le pont supérieur avec ses escaliers

La gaillard d’avant

 

 

 

 

               

 

 

Et la lumière fut !

Beaucoup m’ont demandé des images de la maquette illuminée.
Voici quelques photos de l’intérieur et de l’extérieur, toutes les lumières allumées.

 

50 leds de 3 volts éclairent l’intérieur de la maquette

Note : Un dossier complet sur l’installation électrique de la maquette est à votre disposition sur le journal de fabrication.

 

Vue de 3/4 avant

Note : Les globes lumineux sont réalisés à partir de plaquettes de médicament (Voir le Journal de fabrication).

 

 

Intérieur du pont inférieur

Note : Le parquet du pont est réalisé avec des agitateurs de café en bois cirés.

 

 

La lanterne du mat avant

Le gaillard d’avant

 

 

Les lanternes, du pont supérieur.

Pont intermédiaire et sa poubelle

 Note : Chaque lanterne est fabriquée avec deux perles carrées de 3 mm

Pont inférieur - La cabine avant et l’escalier montant au pont intermédiaire

 

Pont intermédiaire - les tuyères évacuant les fumées vers les cheminées avant.

 

Pont intermédiaire - son bastingage et la lanterne du mat avant.

 

Pont supérieur - escalier tribord

Pont supérieur - escalier bâbord

 

 

 

 

               

 

 

Et si nous comparions !

Je me suis amusé à faire un montage photo
en mettant cote à cote des images prise sur le Mark Twain de Disneyland Paris (photos ovales),
et les mêmes angles pris sur la maquette (photos rectangulaires).
Voici le résultat.

 

Le PC sécurité

Les machines

 

 

Le gaillard d’avant

Le salon du pont intermédiaire

 

 

La cloche et la cabine de pilotage

La roue

 

 

Vue de la proue

Vue de la poupe

 

 

Toujours la proue

 

 

Escaliers du pont supérieur

 

 

 

 

La leçon à retenir !

 

 

 

 

               

 

 

 

Fabrication étapes par étapes.

Dossiers techniques

Trucs et astuces

 

Retour

en haut de la page

 

Retour à l’accueil